Les nouvelles conditions 2019 des primes énergie en Wallonie sont connues. Le mot d’ordre : la simplification. Les montants dépendront de l’économie d’énergie générée. Un audit préalable sera obligatoire pour prioriser les travaux.

Le nouveau dispositif des primes énergie en Wallonie entrera en vigueur au printemps 2019. La date précise n’est pas encore connue. Par contre, les modalités et les montants ont été dévoilés. On vous les résume.

L’audit, l’étape préalable

La grande nouveauté : toute demande de prime sera conditionnée par un audit énergétique préalable. Vous souhaitez obtenir une prime ? Vous devrez d’abord faire appel à un auditeur agréé qui listera l’ensemble des travaux à réaliser, ainsi que l’ordre dans lequel ils devront obligatoirement être menés.

L’auditeur calculera également les économies d’énergie qui pourront être réalisées grâce aux travaux réalisés. Et vous accompagnera durant ceux-ci. Une prime audit est prévue pour rembourser une grande partie du prix de l’auditeur. Montant de base : 110 €.

Une fois l’audit réalisé, il suffira d’introduire une demande de primes auprès du Service public de Wallonie, et cette demande vaudra pour l’ensemble des travaux. Les primes sont versées après que l’auditeur a remis son rapport certifiant que les travaux ont bien été effectués.

À qui s’adressent les primes énergie ?

À tout le monde ! Quels que soient vos revenus, vous pourrez introduire une demande de prime. Idem si vous êtes propriétaire-bailleur (s’il respecte la grille indicative des loyers). C’est l’autre grande nouveauté de la réforme des primes.

Mais attention, cela ne signifie pas que tout le monde bénéficiera des mêmes montants. Le gouvernement wallon a créé 5 catégories de revenus avec des facteurs multiplicateurs allant de 2 à 6.

catégorie_facteur_prime_energie

Quel est le montant des primes énergie 2019 en Wallonie ?

Pour le montant des primes aussi, la Wallonie joue la carte de la nouveauté. Ainsi, par exemple :

> L’isolation du toit : jusqu’ici, le montant de la prime était proportionnel à la surface de la toiture à isoler. À partir du printemps 2019, le montant de base dépendra du nombre de kWh que les travaux d’isolation permettront d’économiser. Mieux le toit sera isolé, plus la prime sera élevée. Le calcul du gain de kWh figurera dans le rapport d’audit. C’est lui qui fera foi. Et chaque cas sera donc différent.

> L’installation d’un poêle à pellets : vous pourrez bénéficier d’une prime de 250 € (montant de base). Cette prime n’existait pas auparavant.

> La ventilation mécanique à simple flux : ici aussi, une prime a été introduite, à hauteur de 500 €.

> Le revitrage bénéficie lui aussi désormais d’une prime sur base des kWh économisés. Suivez ces 5 critères pour bien choisir vos nouvelles fenêtres.

Le tableau ci-dessous vous indique les montants octroyés pour les différentes primes accordées.

tableau_prime_isolation_2019

Tous les montants des primes isolations mais aussi rénovation sont détaillés sur le portail Energie.wallonie.be, vous y trouverez l’ensemble des conditions, des montants, comment introduire votre demande. Vous pouvez également appeler le numéro vert du Service public de Wallonie, le 1718.

Des primes sont également octroyées à Bruxelles et en Flandre.

Vous vous sentez prêt à isoler ? Nos experts isolation se rendent gratuitement chez vous et analysent votre toit, vos murs et votre sol. Ils vous conseillent ensuite sur la solution d’isolation la plus appropriée pour votre maison.

Facebook Comments