Les primes sont un élément important à prendre en compte dans le financement et la rentabilité de vos panneaux photovoltaïques. Toutefois, même sans primes, la technologie est rentable. Suivez le guide, Région par Région.

Lorsqu’on décide d’installer des panneaux photovoltaïques, on peut bénéficier de primes. Les choses ont un peu changé ces derniers mois en la matière dans les différentes Régions du pays. Voici ce que cela donne en Wallonie, à Bruxelles et en Flandre.

1. Primes et aides en Région wallonne

Le système de primes Qualiwatt a pris fin le 30 juin 2018. Qualiwatt permettait aux propriétaires de panneaux solaires de bénéficier d’une prime annuelle pendant 5 ans.  Une prime est versée par le gestionnaire de réseau suivant le tarif établi semestriellement par la CWaPE, l’organisme officiel de régulation des marchés wallons de l’électricité et du gaz. Faites attention: Seules les 6000 premières installations en 2018 bénéficieront de la prime.

A côté de cela, grâce aux panneaux solaires, vous pouvez aussi profiter du système du compteur qui tourne à l’envers. Concrètement, vous ne payez que le solde net de ce que vous consommez sur le réseau. Si votre solde net est négatif ou égal à zéro, vous ne payez donc rien !
À noter : le gouvernement wallon prépare un décret qui permettra de soumettre les propriétaires de panneaux photovoltaïques à un tarif « prosumer » tel que déjà d’application en Flandre (voir ci-dessous). Celui-ci devrait entrer en vigueur en 2020.

Notre infographie vous résume quelle sera la rentabilité de vos panneaux solaires en Wallonie sans Qualiwatt.

placer des panneaux solaires, les primes en Flandre, Wallonie et Bruxelles

2. Primes et aides à Bruxelles

Aujourd’hui, le producteur qui injecte de l’électricité non-consommée bénéficie du principe de compensation. Ce principe permet de ne payer que l’électricité nette consommée, c’est-à-dire la différence entre l’électricité prélevée et celle injectée sur le réseau.

A partir de 2020, ce principe de compensation disparaîtra. La rémunération pour l’électricité injectée sur le réseau ne sera plus la même que le prix payé pour l’électricité prélevée. La valeur de l’électricité fournie au réseau sera dès lors inférieure à celle de votre consommation propre.

En compensation, vous recevrez déjà des certificats verts durant 10 ans : ± 800 €/an. Leur nombre est déterminé par un compteur vert séparé de votre compteur électrique. L’investissement reste donc toujours rentable.

Plusieurs communes bruxelloises accordent des primes pour les installations photovoltaïques. Renseignez-vous auprès de votre service Urbanisme ou Environnement pour savoir si votre commune en fait partie.

Nous avons calculé la rentabilité des panneaux solaires à Bruxelles, découvrez-la dans notre infographie.

Wallonie, Flandre, Bruxelles, les panneaux solaires restent rentables ! 

3. Primes et aides en Flandre

Il n’y existe plus aucun mécanisme de support à l’installation de panneaux photovoltaïques. La Flandre considère que l’énergie solaire est rentable en tant que telle.
La Flandre ne délivre donc plus aucun certificat vert et aucun mécanisme alternatif n’a été installé. Mais cela demeure toujours un investissement bien plus intéressant que de laisser son argent à la banque ! Tous les chiffres dans notre infographie sur la rentabilité des panneaux solaires en Flandre.

En Flandre, deux éléments entrent en ligne de compte :

> Le compteur tourne à l’envers.

Même principe qu’en Wallonie.

> Le tarif « prosommateur ».

Depuis juillet 2015, la Flandre fait payer un coût à tous les particuliers possédant des installations photovoltaïques. Il s’agit d’une compensation à l’utilisation du réseau partant du principe que même si votre solde net est négatif ou égal à zéro, vous l’utilisez. Ce montant appelé tarif « prosumer » varie selon le gestionnaire de réseau. Il s’élève à +/- 300 €/an.

Curieux de savoir si des panneaux solaires seraient rentables pour vous ? Calculez leur rentabilité en quelques clics grâce à notre outil de simulation.

Facebook Comments