Convivial et chaleureux, le sapin de Noël est indissociable de la magie des fêtes. Malheureusement, il augmente aussi le risque d’incendie… Pour éviter qu’un incident ne vienne gâcher la fête, voici 5 conseils de prévention.

Une guirlande électrique défectueuse, une bougie posée trop près des branches… Comme en témoigne cette vidéo de la Fondation des Brûlés, il suffit de quelques secondes à un sapin de Noël pour embraser tout un salon !

Pour éviter le pire, on ne lésine donc pas sur la sécurité…

1. Choisir son sapin avec discernement

Quelques secondes suffisent pour qu’un sapin de Noël s’embrase

Plus un arbre est sec, plus il est inflammable. L’option idéale est donc d’opter pour un sapin en pot dont vous pourrez arroser le pied tous les jours. Vous préférez un arbre coupé ? Choisissez un spécimen fraîchement coupé qui ne perd pas encore ses aiguilles. Pour éviter qu’il ne sèche trop vite, placez-le dans un seau rempli de sable et versez-y quotidiennement de l’eau. À la fin des fêtes, ne tardez pas à vous en débarrasser. Dernier cas de figure : si vous achetez un sapin artificiel, vérifiez qu’il ne soit pas fabriqué dans une matière inflammable.

2. Réfléchir à l’emplacement du sapin

Question de bon sens, ne placez jamais votre sapin à proximité d’une source de chaleur : radiateur, poêle à bois, feu ouvert, bougie… Évitez également de l’installer près d’un rideau, d’une nappe ou de tout autre tissu inflammable.

3. Vérifier l’état des guirlandes électriques

Pour l’éclairage du sapin de Noël, préférez les guirlandes LED

Première règle : utilisez uniquement des guirlandes de Noël conformes aux normes de sécurité européennes. Pour cela, vérifiez que l’emballage affiche le marquage CE ou la norme NF. Pour éviter un court-circuit, vérifiez soigneusement que le câble ne soit pas endommagé (ni rafistolé !) et que les ampoules soient bien vissées. Si vous devez acheter une nouvelle guirlande, préférez alors un éclairage LED. Plus économique car il consomme moins, il est aussi plus sécurisant puisqu’il produit moins de chaleur. Et pour créer une ambiance de Noël magique, pensez aussi aux objets connectés. Enfin, même si c’est super sympa de laisser ses décorations de Noël allumées quand on quitte la maison, éteignez-les pour éviter tous les risques. Pareil quand vous allez dormir.

4. Ne pas surcharger les prises

Guirlande, décors lumineux, crèche éclairée… Vos décorations de Noël nécessitent d’avoir recours à un bloc multiprise ? Retenez que chaque multiprise se caractérise par une puissance maximum acceptée (indiquée en watts sur l’appareil). Pour éviter une surcharge électrique, veillez à ne pas brancher trop de câbles sur un même bloc. Pour la même raison, évitez les branchements en cascade ; autrement dit, ne branchez jamais une multiprise sur une autre multiprise !

5. S’équiper d’un détecteur de fumée

La fumée et les gaz de combustion causent plus de victimes que les flammes… Pour vous alerter en cas de problème, il est donc important d’installer un ou des détecteur(s) d’incendie dans votre maison ! Les détecteurs d’incendie sont même une obligation légale dans certaines situations. Si vous êtes adepte des appareils connectés, vous pouvez même opter pour un détecteur intelligent qui détecte la fumée souvent plus rapidement qu’un détecteur traditionnel et pourra vous prévenir même si vous n’êtes pas à la maison, via votre smartphone.

 

Sur le webshop 50five.be, on trouve des déteurs d’incendie connectés mais aussi les meilleurs objets connectés du moment, testés et approuvés par des experts.

Facebook Comments