Où s’arrêtera le patron de Tesla Elon Musk ? Tourisme spatial, voiture électrique, batterie, toit solaire… Voilà qu’il se lance un nouveau défi : connecter le cerveau humain à un ordinateur ! Voici à quoi cela pourrait servir…

Le patron de Tesla a le cerveau en ébullition. Après avoir présenté son Solar Roof voici quelques semaines, voilà qu’il veut désormais non pas se lancer dans les objets connectés (quoique…) mais dans les cerveaux connectés !

Neuralink, un projet farfelu ?

Neuralink est la société créée par Elon Musk pour effectuer des recherches dans le but de fusionner cerveau et ordinateur. Histoire d’augmenter nos capacités intellectuelles, nous permettre de recevoir et d’émettre des volumes d’informations de façon ultra rapide.

Farfelu ? Pour les scientifiques, pas tant que cela, même si c’est encore un peu prématuré. Des implants sont déjà utilisés pour stimuler le cerveau dans le cadre de certaines maladies. Des prothèses nerveuses permettent aussi déjà de rétablir des sens perdus ou inexistants. Certains arrivent même à commander des objets connectés par la pensée.

Dans un premier temps, les travaux du patron de Tesla devraient d’ailleurs être utilisés en médecine pour traiter des maladies comme l’épilepsie ou la dépression. Mais l’objectif ultime est ailleurs…

Connecter notre cerveau aux machines, aux ordinateurs, tel est le dernier projet fou d’Elon Musk, le patron de Tesla

Rivaliser avec les intelligences artificielles

Dans un avenir proche, les intelligences artificielles pourraient être plus puissantes que le cerveau humain. Et échapper à notre contrôle. Pour éviter ce danger, Elon Musk veut donc doper les capacités du cerveau humain.

Comment compte-t-il s’y prendre ? Grâce à des « dentelles de neurones » : des neurones artificiels reliés entre eux par des réseaux complexes, une sorte d’interface cérébrale. Pour faire simple, le patron de Tesla estime que si l’on augmente le câblage de notre cerveau, on augmentera sa capacité. D’abord, la connexion avec un ordinateur se ferait par des câbles, à terme la connexion pourrait être sans fil !

Outre le fait de devenir plus intelligent, notre futur cerveau connecté pourrait sauvegarder notre mémoire et nos pensées. Tout un programme !

Alors… un cerveau connecté, cela vous effraie ou cela vous fascine ?

Pour rester informé(e) des dernières tendances dans le domaine des objets connectés, des innovations, inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle Sweet & smart home !

Facebook Comments