Qu’a donc de plus l’objet connecté Circle with Disney qu’une application mobile de contrôle parental n’a pas ou vice versa ? On les a comparés et voici notre verdict !

Avant de comparer les apps de contrôle parental et l’objet connecté Circle with Disney, une petite présentation s’impose…

Le Circle with Disney, c’est quoi ?

Le Circle with Disney est un petit boîtier de contrôle parental qu’on relie à son routeur Wi-Fi

Le Circle with Disney est un petit boîtier qu’on relie à son routeur Wi-Fi. Il permet de gérer les autorisations de chaque appareil connecté dans la maison : ordinateurs, tablettes, smartphones et même la console de jeu ou la Smart TV ! Depuis l’application Circle Home, disponible gratuitement sur iOS et Android, on peut créer un profil pour chaque membre de la famille et définir les autorisations liées à chacun (heures de surf, d’allumage ou d’extinction, blocage des pubs indésirables, accès aux apps et sites web…).

Et les apps de contrôle parental ?

App de contrôle parental pour smartphone et tablette

On distingue aujourd’hui clairement les applications sur ordinateur de celles destinées aux tablettes et smartphones. Elles ne sont pas forcément identiques.

Sur un ordinateur, le contrôle peut être géré… sans passer par une app. Les 2 grands systèmes d’exploitation – Windows et macOS – disposent chacun d’un contrôle parental. Sur Mac, il se règle dans le menu « Contrôle parental » et permet de définir des restrictions : temps passé, apps autorisées, sites web interdits. Sur Windows, cela passe par la définition d’un profil pour chaque personne qui utilise l’ordinateur via le menu «Paramètres > Comptes > Famille & autres personnes.»

Les apps sur smartphone et tablettes ajoutent des fonctionnalités comme :
> surveiller à tout moment quand vos enfants sont en ligne et ce qu’ils regardent (Norton Family Premier ; 39€) ;
> protéger tous les appareils où est installée l’app et assurer le contrôle en temps réel depuis votre propre appareil (Qustudio ; 42,95€/an pour 5 appareils, 73,95€ pour 10) ;
> localiser les membres de la famille et verrouiller ce qu’ils regardent à distance (Norton Family Parental sur iPhone et Android).

Comparatif : le match apps versus Circle with Disney

Qui sera le gagnant du match aaps de contrôle parental contre Circle with Disney ?

Le nombre d’appareils protégés

Avec le Circle with Disney, vous disposez d’un boîtier unique pour contrôler tous les appareils de la maison, via une app centrale. Par ailleurs, lorsqu’un appareil nouveau ou inconnu se connecte au Wi-Fi, il est automatiquement détecté et ajouté à un profil central.

Avec une app installée sur un appareil, il vous faudra télécharger et modifier les paramètres sur chaque appareil où elle aura été installée. Parfois, la protection sera même limitée à un seul appareil. Sauf si vous optez pour une protection transversale (sur abonnement).

Circle 1 – apps 0

La compatibilité

Toutes les applications ne sont pas toujours disponibles sur tous les OS. Or, rares sont les familles où tout le monde possède un appareil de la même marque avec le même OS… Avec Circle, les problèmes de compatibilité n’existent pas.

Circle 1 – apps 0

La facilité d’installation

Avec le Circle with Disney, l’installation prendra un peu de temps. D’abord, il faut le brancher à votre routeur, puis le configurer via l’application, en créant des profils pour chaque membre de la famille. Les applications sont généralement plus rapides à installer et nécessitent moins de préparation, de configuration.

Circle 0 – apps 1

L’étendue de la protection

Avec Circle, vous pouvez définir application par application le temps d’usage, distinguer le temps d’utilisation la semaine et le week-end, et même jour par jour. Circle permet d’ailleurs de mettre le Wi-Fi en pause pour un utilisateur ou pour tout le monde, à des moments définis.

Avec une app, c’est techniquement possible sur Android avec DinnerTime, par exemple, mais impossible sur iPhone (restrictions d’Apple).

Circle 1 – apps 0

Le reporting intégré

Circle, via son app, donne un aperçu du temps passé par les enfants sur des applications ou des sites web définis, avec des graphiques très clairs et précis. Toutes les apps ne fournissent pas des statistiques aussi précises, seuls certaines comme Norton ou Qustudio offre un «dashboard» complet pour toute la famille.

Circle 1 – apps 1

La possibilité de contourner le contrôle

Que vous ayez installé une app ou le Circle with Disney, sur Android, vos enfants ont plus de marche de manœuvre que sur iOS pour contourner les règles. Ainsi, ils pourraient aisément trouver des failles pour installer des applications non autorisées.

Si l’enfant coupe le Wi-Fi et que l’appareil est compatible avec le 4G, le Circle ne fonctionnera plus. Pour que les paramètres continuent de s’appliquer en 4G, il vous faudra souscrire à une option payante, CircleGo (4€/mois pour 10 appareils).

Et les apps ? Les règles définies s’appliquent au Wi-Fi et à la 3G/4G sans distinction, naturellement. Par contre, la protection se fait appareil par appareil et pas de manière globale.

Circle 1 – apps 1

Le prix

De nombreuses apps sont gratuites mais n’offrent alors pas autant de possibilités de contrôle et de paramétrage. Les plus complètes et les plus efficaces coûtent entre 40€ et 80€. Le Circle with Disney est affiché 110€ sur 50five.be.

Circle 0 – apps 1

Récompenses et bonus

Le Circle with Disney récompense les enfants qui ont respecté les règles définies par leurs parents. Ces rewards prennent la forme de jeux, animations, films Disney. Vous pouvez aussi décider de prolonger le temps d’écran accordé. Exemple : si votre ado a droit à 1h de Facebook par jour, accordez-lui 15 minutes de plus s’il respecte toutes les règles. Tout cela se définit via l’app de Circle.

Certaines apps ont aussi offrent des récompenses mais elles sont rares. Il faut bien chercher. C’est le cas de l’application ScreenLimit, par exemple (39,99€ par an). Disponible sur macOS, Windows, iPhone, Android, elle permet d’octroyer du temps supplémentaire.

Circle 1 – apps 0

Résultat du match

Circle 6 – apps 4

Webshop 50five.be

Facebook Comments