Des objets connectés ont déjà connu une faille de sécurité qui permettait de capter des informations sur leurs propriétaires. Comment protéger sa vie privée tout en ayant des appareils intelligents ? Suivez le guide !

Une machine à café Wi-Fi dont on peut prendre le contrôle, la Barbie connectée qui laisse filtrer des informations perso ou encore un sextoy qui livre à son fabricant des données sur l’utilisation et l’utilisateur du joujou… Non, les objets connectés ne sont pas infaillibles. Les failles de sécurité existent. Toutefois, les incidents sont peu nombreux et on peut les prévenir, en se protégeant. Voici nos 4 conseils.

1. Le cloud, c’est bien, oui, mais…

Objets connectés : utiliser le cloud pour y stocker les informations est très pratique. Mais attention au respect à votre vie privée.

Nombreuses sont les applications intelligentes à faire appel au stockage de données dans le cloud chez des partenaires externes.

Pour l’utilisateur, il n’est pas toujours facile de savoir où se trouvent les données. Ni qui les stocke et combien de temps.

Attention aux applications de surveillance

Dans certains cas, l’aspect vie privée joue également un rôle majeur. Ainsi, dans des applications de surveillance par caméra, il est loin d’être évident de pouvoir conserver simplement ces données, voire de les utiliser ou de les partager. Filmer votre femme de ménage ou la baby-sitter à son insu, par exemple, n’est pas légal. Vous devez les prévenir de la présence d’une caméra (lisez à ce propos nos guides de comparaison des caméras de surveillance).

Pour éviter les problèmes liés à la sécurité des informations et à la vie privée, le thermostat intelligent boxx a opté pour le stockage de l’ensemble des données directement sur l’appareil plutôt que dans le cloud. Les données relatives aux réglages et à la consommation d’énergie ne partent donc pas dans le cloud, mais restent stockées dans l’écran de boxx. De plus, l’utilisateur de boxx peut choisir d’ouvrir ou de fermer l’accès externe à boxx. Il a donc 100% de contrôle sur ses données.

ENGIE Electrabel s’engage par ailleurs à ne pas communiquer ces données à des partenaires ou à des tiers. Dès lors, le consommateur peut se protéger de manière relativement simple contre toute tentative d’intrusion. Il lui suffit de sécuriser correctement son réseau domestique (voir notre conseil n°3).

La boxx sous haute-surveillance pour votre protection

Mi-octobre 2016, lors du festival de hacking « Hackaton », des dizaines de petits génies du code informatique ont néanmoins tenté de hacker boxx. Ils l’ont jugée peu vulnérable et ont fourni quelques pistes d’amélioration à ENGIE Electrabel pour encore renforcer la sécurité de son thermostat intelligent.

D’autres appareils stockent également leurs données ailleurs que sur le cloud. Cela peut être, entre autres, sur une carte micro SD pour certaines caméras. Vous pouvez en outre privilégier des appareils auxquels vous pouvez accéder aux données et les supprimer. Enfin, pensez à effacer vos données quand vous n’utilisez plus un service.

2. Désactiver ses appareils quand c’est possible

Parmi les solutions pour protéger sa vie privée, l’une des plus simples est de couper ses appareils connectés lorsqu’on n’en a pas besoin. Par exemple, certaines caméras s’éteignent lorsque vous êtes à la maison. Rien ne vous empêche, par exemple, de les rallumer quand vous allez vous coucher

3. Isoler et sécuriser son réseau Wi-Fi

Les objets connectés utilisent souvent le réseau WiFi pour rester en ligne. Pensez à le sécuriser.

Beaucoup d’objets connectés utilisent le réseau Wi-Fi de la maison pour fonctionner. Pour éviter les assauts de logiciels malveillants et des hackers, la première chose est donc de le sécuriser.

Un protocole pour chiffrer votre réseau

D’abord, vous pouvez chiffrer votre réseau via le protocole WPA2 (évitez le protocole WEP, moins sûr). Le chiffrement permet de rendre illisible les données envoyées ou reçues via votre Wi-Fi, même si elles sont interceptées. Tout modem propose une option pour mettre en place un protocole de chiffrement. Vérifiez le vôtre !

Créer un réseau « invité »

Vous pouvez également créer un réseau « guest » (invité en anglais) pour les personnes qui viennent chez vous. Ce réseau n’a accès qu’à l’Internet, pas aux ordinateurs et autres objets intelligents de la maison.

Un mot de passe complexe

Votre réseau Wi-Fi devra aussi être doté d’un mot de passe, de préférence complexe. Avec des chiffres, des lettres, des majuscules et des signes tels que «;: »% !?§». Plus il sera long, plus il sera difficile à décrypter. Pensez aussi à protéger l’écran de déverrouillage de votre smartphone ou de votre tablette par un mot de passe ou, mieux, si c’est possible, votre empreinte digitale.

Des mises à jour régulières

N’oubliez pas non plus de faire régulièrement les mises à jour liées à la sécurité de votre modem. Enfin, changer le nom de son réseau de temps en temps n’est pas inutile. Certes, cela ne joue pas sur la sécurité en tant que telle mais cela indique aux pirates potentiels que vous prenez votre sécurité au sérieux.

4. Rester anonyme

Pour protéger votre vie privée en utilisant des objets connectés ; restez le plus anonyme possible.

L’ouverture d’un compte en ligne est parfois nécessaire pour activer le service d’objets connectés. Dans ce cas, utilisez des pseudos plutôt que vos vrais nom et prénom. Le système vous demande votre date d’anniversaire ? Choisissez le 1er janvier, sauf si vous êtes né à cette date, évidemment 🙂 !

Essayez de lier vos appareils connectés à des adresses e-mail différentes. Ils ne pourront ainsi être piratés tous en même temps. Et n’utilisez jamais une adresse partagée par plusieurs membres de la famille et qui pourrait circuler un peu partout sur le Net. Enfin, choisissez un mot de passe différent pour chacun de vos objets connectés et désactivez toujours le partage automatique sur les réseaux sociaux.

Si les objets connectés nous rendent beaucoup de services et nous facilitent la vie, ils ne sont pas anodins. Leur utilisation exige de respecter certaines règles de sécurité. En suivant nos conseils, vous ne devez avoir aucune inquiétude, votre maison et ses appareils intelligents seront bien protégés…

Découvrez aussi notre article sur les différentes solutions pour protéger sa maison contre le vol.

Facebook Comments