Qui mieux que les utilisateurs peuvent évoquer les avantages des pellets ? Nous en avons rencontré 3, tous sous le charme de ces petits granulés de bois pour chauffer leur maison…

Les avantages des pellets de bois sont manifestement nombreux vu le succès que ce combustible connaît en Belgique. Par habitant, nous sommes en effet les plus gros consommateurs en Europe, selon l’association européenne pour la biomasse (Aebiom). Mais que trouvons-nous donc de si intéressant à ce mode de chauffage ?

Les granulés de bois : locaux et écologiques

Pour Alain, 39 ans, de la région liégeoise, les pellets et le chauffage au bois ont été avant tout un choix écologique. « Ma femme et moi sommes très soucieux de l’environnement. Lorsqu’il a fallu changer notre système de chauffage, on s’est tourné tout naturellement vers une chaudière à pellets. Les pellets sont fabriqués à partir de sciures et de copeaux de bois, souvent de production locale, en Belgique ou pays voisins. En plus, leur combustion n’est pas toxique, est neutre en CO2 et elle ne dégage pas d’odeur. Quant à l’électricité nécessaire pour faire fonctionner notre chaudière à pellets, que l’on pointe souvent comme un inconvénient du système, nous la produisons grâce à nos panneaux photovoltaïques. »

Achat granulés de bois en sac

Le chauffage aux pellets, un choix économique

Marthe, 72 ans, habite seule une petite maison dans la région de Courtrai. Remplir sa cuve à mazout était devenu hors de prix. « Comme ma maison n’est pas bien grande et pas trop mal isolée, mon fils m’a proposé qu’on installe un poêle à granulés de bois. L’an dernier, j’ai économisé presque 500 € sur ma facture énergétique sans perte de confort thermique dans la maison. Bon, je dois vider les cendres de temps en temps, mais c’est un petit inconvénient comparé au bénéfice que je réalise ! Et pour bien régler mon poêle à pellets et pour son approvisionnement, je peux compter sur mon fils ! ».

Le bois comme combustible : un rendement énergétique élevé, une chaleur agréable

Combustion de pellets en bois

Le pouvoir calorifique des pellets est élevé. « J’avoue qu’au début, j’étais un peu sceptique, raconte Willy, 56 ans, près de Jodoigne. J’avais été séduit par la chaleur vraiment agréable qui rayonne du poêle à bois chez un ami. Quand il m’a dit que le rendement énergétique était de 85 % à 90 %, j’ai un peu souri. Intrigué, je me suis tout de même renseigné, j’ai comparé et je me suis décidé. Après 3 ans d’utilisation, je confirme que je consomme finalement peu de pellets comparé à la quantité de chaleur que dégage leur combustion. A condition toutefois de bien choisir ses pellets. L’idéal est d’opter pour des pellets dont le pouvoir calorifique oscille entre 16,5 et 18 MJ/1.000 kg, pas plus. Bref, mon ami ne m’avait pas menti. »

Les questions des internautes

Qu’est-ce que sont des pellets ?

Les granulés de bois ou pellets sont de toutes petites bûches de bois compressé non traité et sans additifs. Ils font quelques centimètres de hauteur et environ 8 mm de diamètre et sont généralement fabriqués à partir de résidus de 2 types d’essence de bois : les résineux et les feuillus. Ils servent à alimenter une chaudière, un poêle ou un insert à granulés, de façon à la fois économique et écologique. Vous pouvez acheter par vous-même des granulés de bois en sacs de petit conditionnement facilement transportables en voiture, mais également vous faire livrer vos pellets en vrac, par camion.

Comment stocker les granulés de bois ?

La plupart des propriétaires d’un poêle à pellets se font livrer des sacs de pellets sur palette ou les achètent par sac individuel. Dans ce cas, un simple stockage dans un garage, un cabanon, à la cave suffit. Pour un chauffage central aux pellets, vous pouvez vous faire livrer vos pellets de bois en vrac. Dans ce cas, le recours à un silo de stockage sera nécessaire.

Celui-ci se présente sous 4 formes :

Le silo enterré : les granulés de bois compacté sont stockés dans un silo enterré à proximité de la chaudière à pellets. Il permet un gain de place évident, mais est plus onéreux que les autres solutions puisqu’il implique de plus gros travaux.
Le silo rigide sur pied, en plastique : ce silo, en plastique le plus souvent, peut être installé à l’intérieur et l’extérieur.
Le silo textile : il s’agit d’un sac très résistant, qui a une durée de vie de plusieurs années, qui est étanche et résistant à l’humidité. Il tient grâce à une structure métallique ou en bois.
Le silo maçonné : ce type de stockage est recommandé lorsque les besoins en chauffage sont plus importants parce qu’il offre une grande autonomie. Le principe du silo maçonné est de dédier un local entier au stockage des pellets.

Les pellets sont alors acheminés via une vis sans fin ou par aspiration, suivant votre modèle de silo, jusqu’à votre appareil de chauffage.

Facebook Comments