Qui mieux que les utilisateurs peuvent évoquer les avantages des pellets ? Nous en avons rencontré 3, tous sous le charme de ces petits bouts de bois pour chauffer leur maison…

Les avantages des pellets sont manifestement nombreux vu le succès que ce combustible connaît en Belgique. Par habitant, nous sommes en effet les plus gros consommateurs en Europe, selon l’association européenne pour la biomasse (Aebiom). Mais que leur trouvons-nous donc de si intéressant, aux pellets ?

Un combustible local et écologique

Pour Alain, 39 ans, de la région liégeoise, les pellets ont été avant tout un choix écologique. «Ma femme et moi sommes très soucieux de l’environnement. Lorsqu’il a fallu changer notre système de chauffage, on s’est tourné tout naturellement vers une chaudière à pellets. Les pellets sont fabriqués à partir de sciures et de copeaux de bois, généralement localement, Belgique ou pays voisins. En plus, leur combustion n’est pas toxique, est neutre en CO2 et elle ne dégage pas d’odeur. Quant à l’électricité nécessaire pour faire fonctionner notre chaudière à pellets, que l’on pointe souvent comme un inconvénient du système, nous la produisons grâce à nos panneaux photovoltaïques.»

Houtpellets zijn een lokale en voordelige brandstof

Un choix économique

Marthe, 72 ans, habite seule une petite maison dans la région de Courtrai. Remplir sa cuve à mazout était devenu hors de prix. «Comme ma maison n’est pas bien grande et pas trop mal isolée, mon fils m’a proposé qu’on installe un poêle à pellets. L’an dernier, j’ai économisé presque 500 € sur mes frais de chauffage sans perte de confort dans la maison. Bon, je dois vider les cendres de temps en temps mais c’est un petit inconvénient comparé au bénéfice que je réalise ! Et pour bien régler mon poêle à pellets, je peux compter sur mon fils !»

Un rendement élevé, une chaleur agréable

Les pellets offrent une chaleur agréable et un rendement élevé

Le pouvoir calorifique des pellets est élevé. «J’avoue qu’au début, j’étais un peu sceptique, raconte Willy, 56 ans, près de Jodoigne. J’avais été séduit par la chaleur vraiment agréable qui rayonne du poêle chez un ami. Quand il m’a dit que le rendement était de 85 % à 90 %, j’ai un peu souri. Intrigué, je me suis tout de même renseigné, j’ai comparé et je me suis décidé. Après 3 ans d’utilisation, je confirme que je consomme finalement peu de pellets comparé à la quantité de chaleur que dégage leur combustion. A condition toutefois de bien choisir ses pellets. L’idéal est d’opter pour des pellets dont le pouvoir calorifique oscille entre 16,5 et 18 MJ/1.000 kg, pas plus. Bref, mon ami ne m’avait pas menti.»

Facebook Comments