Rien de pire qu’une panne de chaudière. Quelques signes avant-coureurs peuvent toutefois être la cause d’une panne. On vous aide à les reconnaître.

1. Votre chaudière a plus de 15 ans

À cet âge, une chaudière devient moins performante, consomme plus et, inévitablement, est plus sujette aux pannes. Mieux vaut penser à temps à la remplacer par une nouvelle chaudière  pour éviter des dépannages coûteux et répétitifs

2. L’entretien de la chaudière n’a pas été fait

L’entretien régulier de la chaudière par un professionnel agréé diminue les risques de panne

L’entretien de la chaudière  est une obligation légale. Mais surtout, un entretien régulier de la chaudière par un professionnel agréé diminue jusqu’à 5 fois les risques de panne !

3. La maison met du temps à chauffer

Cela signifie que le rendement de la chaudière est tombé très bas. Elle ne parvient plus à délivrer la température requise. La panne est proche, voire pire…

4. Les canalisations ne sont pas isolées

Des canalisations mal isolées sont une des causes de panne des chaudières

Des canalisations non isolées peuvent se figer à cause de la condensation et provoquer un arrêt brutal de la chaudière. C’est une des causes les plus fréquentes de panne à l’arrivée du gel.

5. La chaudière est restée longtemps inactive

Les chaudières au gaz peuvent se mettre en défaut de démarrage lorsqu’on les a complètement éteintes. Il s’agit d’un manque de gaz dans la canalisation. Purgez-la.

Pour les chaudières au mazout, de longues périodes d’inactivité peuvent provoquer un blocage de la pompe à eau ou un encrassage des filtres par stagnation. Le même problème d’encrassage et de défaut de démarrage se produit quand on vide trop sa cuve à mazout avant de la remplir.

Essayez de résoudre votre problème de chauffage en suivant ces quelques gestes de premiers secours en cas de panne de chaudière.

Et si malgré tout votre chauffage reste désespérément à l’arrêt, le service dépannage chauffage d’ENGIE Electrabel peut vous aider.

 

Facebook Comments