Panneaux solaires et argent ? Un duo parfois explosif. Du moins, il suscite le débat. Mais il est aussi à l’origine de quelques idées reçues. Des mythes financiers sur lesquels nous allons tenter de faire la lumière.

Il existe au moins 5 idées reçues sur les panneaux solaires. Et autant de mythes financiers ! Que ce soit le prix, les primes, les taxes, la rentabilité, le financement, beaucoup de propos circulent autour de l’argent et des panneaux photovoltaïques. Nous sommes partis des questions que vous nous posez le plus fréquemment et nous avons un peu gratté le sujet. Histoire de rétablir quelques vérités. Voici le résultat de nos recherches…

1. Les panneaux solaires, ça coûte plus de 15 000 € à l’achat !

Faux ! Il y a 10 ans, installer des panneaux solaires coûtait en effet entre 15 000 et 20 000 € (pour une installation moyenne de 14 panneaux et une production de 3 200 kWh). Aujourd’hui, avec l’évolution des panneaux photovoltaïques, les prix ont été divisés par 3 ! De sorte qu’il est possible de payer son installation photovoltaïque à partir de 5000 €, TVA comprise (6%).

On vous explique aussi comment comparer les offres de prix de vos futurs panneaux solaires.

2. Il n’y a plus aucune aide ou prime

panneaux solaires argent

Vrai et faux ! Tout dépend de la Région dans laquelle vous habitez. Vous trouverez aussi ici plus d’infos sur les primes et les aides pour les panneaux solaires en Belgique. Mais pour résumer…

Il est possible d’étaler le paiement de ses panneaux solaires

> Vous habitez en Wallonie ? Vous bénéficiez du système du compteur qui tourne à l’envers. Mais malgré cela, la rentabilité est de mise. Y compris lorsque la ‘taxe’ tarif prosommateur entrera en vigueur en 2020 (voir point 4). Nous avons calculé la rentabilité de vos panneaux solaires en Wallonie.

> Vous habitez en Flandre ? Plus aucun mécanisme de support à l’installation de panneaux photovoltaïque n’existe en Flandre. Et le tarif prosumer a été instauré depuis 2015 (+/- 300€/an). Seul le principe du compteur qui tourne à l’envers existe toujours. Mais ici aussi, l’investissement reste intéressant. Cette infographie explique quel est la rentabilité de vos panneaux solaires en Flandre.

> Vous habitez à Bruxelles ? Certaines communes accordent des primes pour les installations photovoltaïques. Par ailleurs, vous bénéficiez du principe de compensation. Vous ne payez que l’électricité nette consommée. Ce mécanisme disparaîtra toutefois en 2020. Mais en compensation, vous recevrez des certificats verts (environ 800 €/an) durant 10 ans ! Découvrez quelle est la rentabilité de vos panneaux solaires à Bruxelles.

Cet outil de simulation peut vous aider à calculer la rentabilité de votre future installation.

3. Si on n’a pas le budget, impossible d’installer des panneaux photovoltaïques

Faux ! S’il vous est impossible de financer vos panneaux solaires avec le fruit de votre épargne, ou de les payer en une seule fois, il existe des prêts énergie, appelés aussi prêts verts. Ces prêts soutiennent les investissements économes en énergie. Le taux débiteur est fixe et, pour l’instant, généralement inférieur à 2% (en fonction de l’organisme financier).

ENGIE propose ainsi le paiement échelonné de votre future installation photovoltaïque, en fonction de votre budget disponible, et à un taux de 1,55%*. Pour vous donner une idée : pour une installation de 5000€ (14 panneaux de 275 Wp), vous aurez un remboursement mensuel de 142,20 € pendant 3 ans.
Une fois en possession de votre devis, vous avez la possibilité de calculer le montant de vos mensualités sur le site de notre partenaire Beobank. Gardez toujours à l’esprit tout de même qu’emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.

4. Le tarif prosommateur plombe la rentabilité des panneaux solaires

Chute rentabilité

On l’estime à environ 400 €/an en Wallonie. Le tarif prosommateur (ou prosumer) est la redevance annuelle forfaitaire payées par tous ceux qui sont à la fois producteurs et consommateurs d’électricité.

Il existe en Flandre depuis 2015 mais le tarif prosommateur pourrait y disparaître en 2020. Il représente environ 300 €/an. Cela impacte forcément la rentabilité de votre installation photovoltaïque, mais au final, on vous l’a dit au point 2, votre investissement reste très rentable.

En Wallonie, le tarif prosumer entrera en vigueur en 2020. On l’estime à environ 400 €/an selon votre gestionnaire de réseau. Mais il ne devrait concerner que les propriétaires de panneaux solaires dont l’installation aura été placée et agréée à partir du 1er juillet 2019. Le ministre de l’Économie régional a en effet déposé un avant-projet de décret en ce sens, validé par le gouvernement wallon en première lecture le 31 janvier 2019.

À Bruxelles, le tarif prosumer n’existe tout simplement pas.

Certains craignent aussi l’arrivée du compteur intelligent. Prétextant qu’il pourrait lui aussi plomber la rentabilité des panneaux solaires. Il n’en est rien.

5. L’entretien des panneaux solaires, ce n’est pas donné !

Faux ! Les spécialistes considèrent qu’en Belgique, la pluie suffit tout simplement à nettoyer les poussières grâce au revêtement qui les protège des saletés. Un nettoyage des panneaux solaires n’est nécessaire que dans certaines conditions exceptionnelles s’il y a beaucoup d’arbres et d’oiseaux à proximité. Dans ce cas, l’entretien coûte une centaine d’euros.

Quid de l’onduleur ? Pièce maîtresse d’une installation photovoltaïque, il doit être vérifié tous les 2 ans. Vous pouvez aussi le dépoussiérer chaque année, au niveau des entrées d’air. Quant à sa durée de vie, elle est en moyenne de 8 à 12 ans. Vous devrez donc le remplacer au moins une fois sur la durée de vie totale de vos panneaux (25 ans). Prix ? Il varie selon le dimensionnement de l’installation et sa puissance. En moyenne, comptez un peu moins de 2000 € hors placement. Il est possible d’éviter la dépense si votre onduleur est toujours sous garantie. Celle-ci est souvent de 5 ans. Mais certains installateurs offrent des extensions de garantie qui peuvent aller jusqu’à 20 ans !

Vous hésitez ? Faites le test en ligne pour votre maison ! C’est gratuit et rempli en 2 minutes.

* Proposition réservée aux particuliers. Sous réserved’acceptation du dossier par le prêteur : Beobank NV/SA, Bld Général Jacques 263g, 1050 Bruxelles, TVA BE 0401.517.147 RPM Bruxelles, IBAN : BE77 9545 4622 6142. ER Intermédiaire de crédit, Agent à titre accessoire : Electrabel NV/SA, Boulevard Simón Bolívar 34, 1000 Bruxelles, TVA BE 0403.170.701 RPM Bruxelles, IBAN BE46 0003 2544 8336. Exemple représentatif : Prêt à tempérament de 5.000€ remboursable en 36 mensualités de 142,20€ au Taux Annuel Effectif Global de 1,55% (taux débiteur actuaire fixe de 1,55%) soit un montant total à rembourser de 5.119,20€. Prix au comptant 5.000€ (1)
(1) Conditions valables au 01/02/2019.
ATTENTION, EMPRUNTER DE L’ARGENT COÛTE AUSSI DE L’ARGENT.

 

Facebook Comments