Avec quel type d'isolation faut-il isoler sa toiture sachant qu'une toiture mal isolée peut être à la source de 30% des déperditions de chaleur dans une maison. Comment l’isoler ? Avec quel matériau ? Petit tour d’horizon.

Quel isolant pour quel type de toit ?

Voici ce que nous recommandons, selon le type de toit de votre maison.

Toitures plates :

panneaux de polystyrène extrudé (XPS).

Toitures en pente :

• si les combles sont inutilisés, isolez le sol avec de la cellulose, de la laine de verre ou de roche soufflée ou des panneaux  ou mousse de PUR ;
• si les combles sont chauffés, isolez le toit avec des rouleaux de laine de verre ou de roche entre les gîtes ; si les gîtes ne sont pas assez épais, complétez avec des panneaux.

Les types d’isolation pour le toit

1. La laine de verre

la laine de verre est un isolant naturel. Elle se présente sous forme de rouleaux ou de flocons à souffler

Obtenue par fusion, centrifugation et soufflage de verre de récupération jusqu’à formation d’un matelas de laines enchevêtrées qui emprisonnent l’air, la laine de verre est un isolant naturel. Elle se présente sous forme de rouleaux ou de flocons à souffler.

Ses avantages : elle réduit la transmission des bruits aériens et des chocs, elle est ininflammable, imputrescible, maniable et facile à poser.

Ses inconvénients : elle est très irritante, même si des progrès en la matière ont été faits. Mieux vaut porter un masque et des gants quand on la pose. Elle nécessite la pose d’un pare-vapeur pour réguler l’humidité intérieure.

Prix au m² hors placement : à partir de 8 €*

2. La laine de roche

La laine de roche est réalisée à base de roche basaltique. C’est un type d’isolation pour votre toit. Le point sur ses avantages

La laine de roche est réalisée à base de roche basaltique. Son processus de fabrication consiste à faire fondre et à fibrer la roche, jusqu’à obtention d’un matelas de laines enchevêtrées qui emprisonnent l’air. Elle se présente sous la forme de rouleaux ou de panneaux et s’utilise de la même façon que la laine de verre.

Ses avantages : elle offre une bonne isolation thermique et une meilleure isolation phonique que la laine de verre, elle est perméable à la vapeur d’eau et ininflammable.

Ses inconvénients : les mêmes que la laine de verre.

Prix au m² hors placement : à partir de 15 €

3. La laine minérale soufflée

La laine minérale soufflée est un type d’isolant pour le toit. Ce procédé est utilisé pour l’isolation des combles perdus des maisons neuves ou à rénover.

La technique du soufflage est un procédé utilisé pour l’isolation des combles perdus des maisons neuves ou à rénover. À l’aide d’une machine à souffler (une cardeuse) la laine minérale est projetée dans les combles sur toute la surface de manière homogène, rapide et efficace.

Ses avantages : la projection homogène aide à supprimer les ponts thermiques et garantit une très bonne qualité de l’isolation. Les flocons d’isolant bouchent l’ensemble des espaces que des rouleaux auraient du mal à couvrir.

Ses inconvénients : le prix est élevé et il faut une machine spéciale pour procéder à l’isolation par soufflage. On ne peut l’utiliser pour les espaces habitables ouverts car les flocons se dispersent partout.

Prix : dépendra fortement des travaux à entreprendre pour pouvoir y souffler les flocons (colmatage des trous, pose de plaques, pose d’un faux-plancher). Comptez 20-30€/m² pour isoler des murs creux (pose par un professionnel et matériel compris).

4. La ouate de cellulose

La ouate de cellulose est un type d’isolation pour votre toit. Ecologique, ce matériau isolant est issu du recyclage du papier journal.

De plus en plus prisée en écoconstruction, la ouate de cellulose est un matériau isolant issu du recyclage du papier journal. Elle se présente en vrac, en panneaux ou en rouleaux et s’adapte très bien aux espaces creux et inter-gîtes.

Ses avantages : c’est un matériau écologique d’une grande longévité, doté d’une très bonne inertie thermique et offrant une très bonne isolation acoustique.

Ses inconvénients : légèrement plus inflammable que d’autres isolants. Mais elle retarde malgré tout les incendies car la cellulose se couvre de carbone au contact des flammes, ce qui a pour effet de ralentir la propagation du feu et de la chaleur.

Prix au m² hors placement : à partir de 15 €

5. Le polyuréthane (PUR)

Le polyuréthane est une structure alvéolaire renfermant un gaz plus isolant que l'air. En panneaux, il est utilisé en isolation de chapes et extérieure

Le polyuréthane est une structure alvéolaire renfermant un gaz plus isolant que l’air. En panneaux, il est utilisé en  isolation de chapes et extérieure. Il peut également s’utiliser sous la forme d’une mousse pour les joints de calfeutrement.

Ses avantages : bonne capacité d’isolation thermique et acoustique, résistance mécanique élevée, bonne résistance à l’humidité.

Ses inconvénients : matériau synthétique, il peut être toxique en cas d’incendie.

Prix au m² : pour la mousse, comptez 25-30€/m², placement compris. A faire faire absolument par un professionnel.

6. Le polystyrène expansé

Le polystyrène expansé est un type d’isolation du toit. Son processus de fabrication consiste à lier entre elles une multitude de billes par compression.

Le polystyrène expansé est fabriqué à base de pétrole brut. Son processus de fabrication consiste à lier entre elles une multitude de billes par compression lors d’un moulage qui va emprisonner l’air sec immobile.

Ses avantages : bonne capacité d’isolation, imperméabilité, matériau très léger, résistance mécanique élevée, facile à travailler et prix avantageux.

Ses inconvénients : matériau synthétique, performances acoustiques médiocres, inflammable, fragile, dégagement toxique avec le temps et en cas d’incendie.

Prix au m² hors placement : environ 20 €

7. Le polystyrène extrudé ( XPS)

Le polystyrène extrudé est type d’isolation du toit. De meilleure qualité que le polystyrène expansé, il se présente sous la forme de panneaux

Le polystyrène extrudé est lui aussi fabriqué à base de pétrole brut. De meilleure qualité que le polystyrène expansé, il se présente sous la forme de panneaux.

Ses avantages : meilleure performance en isolation que le polystyrène expansé, imperméabilité, matériau très léger avec une résistance mécanique élevée et facile à travailler.

Ses inconvénients : plus cher que le polystyrène expansé.

Prix au m2 hors placement : à partir de 23 € pour un coefficient R de 4,5 m²K/W imposé par la législation

Vous voulez mieux isoler votre maison, pensez à notre offre isolation !

Et si vous souhaitez en savoir plus sur comment isoler votre maison ?
Téléchargez notre guide complet sur l’isolation de votre maison.

*Tous les prix sont indicatifs et peuvent varier en fonction de la marque, de l’épaisseur, etc.

Facebook Comments