L’isolation de son toit permet de diminuer jusqu’à 30% des déperditions de chaleur d’un bâtiment. En isolant votre grenier ou vos combles perdus, vous améliorez votre confort thermique en hiver comme en été.

Par où commencer l’isolation de votre toiture : grenier, toiture, comble, sous-toiture ? Quels matériaux utiliser pour votre toiture inclinée ou plate ?

L’isolation toiture ou plancher du grenier ?

Isoler la toiture ou le plancher du grenier sont 2 solutions qui se valent et qui sont tout efficaces ? Techniquement, il sera plus simple d’isoler le plancher de grenier.

– si vos combles sont inutilisés et non chauffées, isolez le sol avec de la cellulose, de la laine de verre ou de roche soufflée ou des panneaux ou mousse de PUR ;
– si les combles sont chauffés :

  • isolez la toiture en pente avec des rouleaux de laine de verre ou de roche entre les gîtes ; si les gîtes ne sont pas assez épais, complétez avec des panneaux de PUR.
  • Dans de cas d’une toiture plate, on vous conseille d’utiliser des panneaux de polystyrène extrudé (XPS).

Vous vous demandez aussi comment isoler les murs de votre maison ? Plusieurs options s’offrent à vous :
isoler les murs par l’extérieur
isoler les murs par l’intérieur
isoler les murs creux

Quel isolant de toiture choisir ?

Que vous souhaitiez isoler un toit existant ou le faire lors d’une rénovation de toiture, le choix des matériaux est important. La valeur lambda (conductivité thermique d’un matériau) – plus le lambda est faible, plus le matériau est isolant – déterminera la capacité du matériau à isoler votre maison. Les matières synthétiques sont souvent moins chères mais plus contraignantes à mettre en place. Les isolants naturels offrent une garantie d’écologie de matériau. Tous les isolants doivent d’ailleurs posséder une étiquette d’efficacité thermique. Celle-ci atteste de leur conformité à la directive européenne relative aux produits de construction.

En 2020, les normes d’isolation du toit en Flandre vont changer, suivez les détails.

Normes_isolation_toit_2020

Quel est le meilleur isolant pour toiture ?

1. Isolation des combles avec la laine de verre

La laine de verre en rouleau pour isoler votre toit

Obtenue par fusion, centrifugation et soufflage de verre de récupération jusqu’à formation d’un matelas de laines enchevêtrées qui emprisonnent l’air, la laine de verre est un isolant naturel. L’isolation des combles est plutôt aisée avec la laine de verre qui se présente sous forme de rouleaux ou de flocons à souffler.

Ses avantages : elle réduit la transmission des bruits aériens et des chocs, elle est ininflammable, imputrescible, maniable et facile à poser.

Ses inconvénients : elle est très irritante, même si des progrès en la matière ont été faits. Mieux vaut porter un masque et des gants quand on la pose. Elle nécessite la pose d’un pare-vapeur pour réguler l’humidité intérieure.

Prix de la laine de verre au m² hors placement : à partir de 8 € pour de l’isolant de 18 cm d’épaisseur* afin d’atteindre 4,5 m²K/W qui est la résistance thermique minimum requise en Flandre et en Wallonie (4,0 à Bruxelles) pour l’obtention des primes isolation

2. Isolation de toiture avec de la laine de roche

la laine de roche en rouleau pour isoler les combles et toiture.

La laine de roche est réalisée à base de roche basaltique. Son processus de fabrication consiste à faire fondre et à fibrer la roche, jusqu’à obtention d’un matelas de laines enchevêtrées qui emprisonnent l’air.

Vous pourrez isoler facilement votre toiture car la laine de roche est compactée sous la forme de rouleaux ou de panneaux et s’utilise de la même façon que la laine de verre.

Ses avantages : elle offre une bonne isolation thermique et une meilleure isolation phonique que la laine de verre, elle est perméable à la vapeur d’eau et ininflammable.

Ses inconvénients : les mêmes que la laine de verre.

Prix de la laine de roche au m² hors placement : à partir de 15 €

3. Isolation de toit avec la laine minérale soufflée

la laine minérale soufflée par un expert en isolation du toit.

La technique du soufflage est un procédé utilisé pour l’isolation des combles perdus des maisons neuves ou à rénover. À l’aide d’une machine à souffler (une cardeuse) la laine minérale est projetée dans les combles sur toute la surface de manière homogène, rapide et efficace.

Souvent réservée aux professionnels équipés de la machine à souffler, vous pourrez aussi louer la souffleuse pour isoler votre toit avec la laine minérale.

Ses avantages : la projection homogène aide à supprimer les ponts thermiques et garantit une très bonne qualité de l’isolation. Les flocons d’isolant bouchent l’ensemble des espaces que des rouleaux auraient du mal à couvrir. Typiquement vous pourrez isoler la toiture d’un garage peu accessible.

Ses inconvénients : le prix est élevé et il faut une machine spéciale pour procéder à l’isolation par soufflage. On ne peut l’utiliser pour les espaces habitables ouverts car les flocons se dispersent partout.

Prix de la laine minérale soufflée : dépendra fortement des travaux à entreprendre pour pouvoir y souffler les flocons (colmatage des trous, pose de plaques, pose d’un faux-plancher). Comptez 20-30€/m² pour isoler des murs creux (pose par un professionnel et matériel compris). Demandez-nous un devis gratuit afin de vous donner une idée de budget.

4. La ouate de cellulose pour isoler ses combles perdus

la ouate de cellulose est très légère pour isoler les combles

De plus en plus prisée en écoconstruction, la ouate de cellulose est un matériau isolant issu du recyclage du papier journal.
L’isolation par ouate de cellulose est parfaite pour sous-toiture étroite, elle se présente en vrac, en panneaux ou en rouleaux et s’adapte très bien aux espaces creux et inter-gîtes.

Ses avantages : c’est un matériau écologique d’une grande longévité, doté d’une très bonne inertie thermique et offrant une très bonne isolation acoustique.

Ses inconvénients : légèrement plus inflammable que d’autres isolants. Mais elle retarde malgré tout les incendies car la cellulose se couvre de carbone au contact des flammes, ce qui a pour effet de ralentir la propagation du feu et de la chaleur.

Prix la ouate soufflée au m² hors placement : entre 10 et 15 €

5. Le polyuréthane (PUR), un isolant de toiture performant

un panneau de polyuréthane qui isole facilement dans la toiture

Le polyuréthane est une structure alvéolaire renfermant un gaz plus isolant que l’air. En panneaux, il est utilisé en isolation de chapes et extérieure. Il peut également s’utiliser sous la forme d’une mousse pour les joints de calfeutrement lors d’une isolation de toiture ou grenier.

Ses avantages : bonne capacité d’isolation thermique et acoustique, résistance mécanique élevée, bonne résistance à l’humidité.

Ses inconvénients : matériau synthétique, il peut être toxique en cas d’incendie.

Prix du polyuréthane au m² : pour la mousse, comptez 25-30€/m², placement compris. A faire faire par un professionnel pour assurer l’étanchéité de l’assemblage.

6. Le polystyrène expansé pour l’isolation des combles

les panneaux de polystyrène expansé en isolation de toiture

Le polystyrène expansé est fabriqué à base de pétrole brut. Son processus de fabrication consiste à lier entre elles une multitude de billes par compression lors d’un moulage qui va emprisonner l’air sec immobile. L’isolation des combles ou d’une sous-toiture est idéal avec ce produit lorsque vous avez assez de place pour le poser car il se présente sous forme de panneaux.

Ses avantages : bonne capacité d’isolation, imperméabilité, matériau très léger, résistance mécanique élevée, facile à travailler et prix avantageux.

Ses inconvénients : matériau synthétique, performances acoustiques médiocres, inflammable, fragile, dégagement toxique avec le temps et en cas d’incendie.

Prix du polystyrène expansé au m² hors placement : environ 20 €

7. Le polystyrène extrudé ( XPS)

le polystyrène extrudé sous forme de panneaux isolants

Le polystyrène extrudé est lui aussi fabriqué à base de pétrole brut. De meilleure qualité que le polystyrène expansé, il se présente sous la forme de panneaux.

Ses avantages : meilleure performance en isolation que le polystyrène expansé, imperméabilité, matériau très léger avec une résistance mécanique élevée et facile à travailler.

Ses inconvénients : plus cher que le polystyrène expansé.

Prix du polystyrène extrudé au m² hors placement : à partir de 23 € pour un coefficient R de 4,5 m²K/W imposé par la législation.

Vous voulez mieux isoler votre maison, pensez à l’offre isolation d’ENGIE !

Quelques questions traditionnelles des internautes

Quelle isolation sous-toiture zinc ? quelle isolation sous-toiture ardoise ?
L’isolation d’une toiture zinc ou ardoise n’est pas différente d’un autre type de toiture. En réalité, le problème vient principalement de la place disponible sous la toiture plutôt que du type de matériau de recouvrement du toit.
Pour cela, nous vous conseillons de lire le chapitre sur l’isolation toiture ou plancher du grenier
Comment poser isolation toiture ?

1. Augmenter la profondeur des chevrons pour pouvoir insérer l’isolant
2. Poser le matériau d’isolation en utilisant des rouleaux ou des matelas d’isolation à languettes
3. Vérifier si une sous-toiture est présente. L’écran de sous-toiture, quand il existe, est fixé entre les chevrons et les liteaux portant la couverture du toit (tuiles, ardoise, etc.). Sa fonction première est de garantir l’étanchéité à l’eau du comble en cas de défaillance de la couverture (envol ou casse d’éléments de couverture, infiltrations dues à la mousse, etc.). S’il n’y a pas de sous-toiture existante, il est conseillé d’envisager une solution de type membrane d’étanchéité avant la pose de l’isolation.
4. Fixer le cas échéant le revêtement d’isolation (généralement des plaques de plâtre du type Gyproc ou du bardage bois)

Comment faire l’isolation sous-toiture ?
Que vous ayez une sous-toiture souple ou rigide, l’installation d’un isolant est nécessaire et correspond aux installations traditionnelles présentées ci-dessus. Par contre, si vous n’avez pas de sous-toiture, que la tuile/ardoise est directement apparente, il vous reste l’option d’isoler le sol du grenier ou des combles perdus. Ou encore, mais c’est plus coûteux, d’installer une sous-toiture. Il faut alors retirer les tuiles et linteaux. Si vous ne visez qu’une meilleure isolation, l’investissement ne sera pas rentabilisé.

Quelles primes pour isoler son toit en 2019 ?

1. En Wallonie

L’isolation par le demandeur

  • R doit être supérieur ou égal à 4,5 m² K/W
  • 6 €/m² (max. 150 m²)

L’isolation par l’entrepreneur

  • R doit être supérieur ou égal à 4,5 m² K/W
  • 6 €/m² (max. 150 m²)

Plus d’info sur les primes énergie en Wallonie en 2019

2. A Bruxelles

  • Entre 20 et 40€/m² en fonction du coefficient de résistance thermique
  • 10€/m² de bonus pour un matériel naturel. Plus d’info sur les primes énergie à Bruxelles

3. En Flandre : suivez les détails des primes en Flandre pour 2019.

Et si vous souhaitez en savoir plus sur comment isoler votre maison ?
Téléchargez notre guide complet sur l’isolation de votre maison.

*Tous les prix sont indicatifs et peuvent varier en fonction de la marque, de l’épaisseur, etc.

Facebook Comments