C’est entre 17h et 21h que la consommation d’électricité est la plus élevée. Là où l’approvisionnement pourrait être le plus problématique cet hiver. 5 gestes permettraient de réduire notre consommation à ce moment de la journée.

Pourquoi est-il nécessaire d’économiser de l’énergie entre 17h et 21h ? Et comment diminuer la consommation électrique à ce moment de la journée ? Deux questions importantes en hiver, qui plus est à une période où la question d’une éventuelle pénurie d’électricité fait régulièrement la une de l’actualité.

Pourquoi limiter sa consommation d’énergie entre 17h et 21h ?

La consommation d’électricité augmente entre 17h et 21 h

Parce que c’est à ces heures-là que nous consommons le plus. Et c’est encore plus vrai en hiver. Nous rentrons du travail, et hop, éclairage, chauffage, appareils électroménagers, TV, consoles de jeu, tout s’allume, dans la majorité des maisons. Le réseau électrique est donc très sollicité. C’est un peu l’heure de pointe pour Elia, le gestionnaire de transport, et pour les producteurs d’électricité.

Le même phénomène existe entre 7h et 10h le matin, mais dans une moindre mesure. Agir, par de petits gestes, peut contribuer à l’effort global.

Comment faire pour consommer moins d’électricité entre 17h et 21h ?

1. On anticipe !

Plusieurs manières d’anticiper pour consommer moins :
– Remplissez votre frigo au maximum, même avec des bouteilles d’eau, des boîtes vides. Car un réfrigérateur presque vide consommera beaucoup plus.
Dégivrez votre congélateur, vous réduirez sa consommation de 40% ! En cas de coupure, vous craignez pour le contenu de vos frigo et congélateur ? Pas de panique, vos appareils garderont le froid durant plusieurs heures.
– Ou alors, on devient un écureuil de l’électricité! Bref, on stocke l’électricité durant la journée pour pouvoir l’utiliser, sans solliciter le réseau, le soir. Chargez par exemple vos tablettes, smartphones et autre appareils sur batterie la journée au lieu du soir. Au boulot, par exemple ☺
– Et pour les plus motivés, investissez dans une batterie domestique, couplée à vos panneaux solaires ! Par exemple, la Powerwall 2 de Tesla peut, grâce à ses 13,5 kWh de capacité de stockage, alimenter un foyer durant une demi-journée.

2. Pour une fois, on reporte à plus tard !

déposer vaisselle dans le lave-vaisselle

Nous sommes nombreux à faire tourner le lave-vaisselle à la fin du repas. Désormais, on évite l’heure de pointe électrique et on le démarre après 22h (et on profite du bihoraire si on en a). Pour les couche-tard, idem pour la machine à laver, faites-la tourner après 22h, le temps de bouquiner un peu dans le salon ou votre lit ! 😉 Si votre machine est équipée d’un programmateur, vous pouvez aussi programmer un lavage vers 15h, histoire que la machine soit terminée quand vous rentrez du boulot ! Ou carrément faire la grève des machines ! Quant au sèche-linge, bannissez-le le plus souvent possible. C’est l’un des plus gros énergivores de la maison.

3. Éteindre, éteindre, éteindre

bouton on off électricité

Avouez, vous le faites aussi : laisser la lumière allumée dans des pièces où vous n’êtes pas. Cet hiver, c’est fini. Non seulement vous remplacez vos vieilles ampoules par des ampoules LED mais en quittant une pièce, on éteint 😉 ! Et les Post-it® vont devenir vos meilleurs amis pour rappeler à vos enfants de couper la lumière en sortant d’une pièce 😉

C’est valable aussi pour vos (nombreux) appareils électriques que vous n’utilisez pas et qui, pourtant, restent en veille. Notre consommation de veille a augmenté de 30% en 10 ans ! Elle représenterait entre 7% et 18% de nos dépenses en électricité. Pour moins solliciter le réseau, identifiez votre consommation de veille et réduisez-la au maximum. Vous verrez, vous allez adorer le bouton on/off des multiprises ! 😉

Évitez aussi d’utiliser les chauffages d’appoint électriques à cette période de la journée. Très énergivores (2-3 kWh), mieux vaut se tourner, si c’est possible, vers un bon feu de bois ou enfiler un pull.

4. Produire son eau chaude la nuit

Ballon d’eau chaude électrique

Vous avez un ballon d’eau chaude électrique ? Il fonctionne « à la demande », quand vous ouvrez le robinet ? Coupez-le la journée et ne le mettez en marche que le soir, après 22h. Il produira l’eau chaude la nuit (quand personne ne consomme beaucoup). Vous craignez de ne pas avoir d’eau chaude durant toute la journée le lendemain ? Pas de panique, ces ballons sont conçus pour maintenir l’eau chaude durant 24h.

5. Organiser des soirées entre voisins

Soirée dans le noir entre amis pour économiser l’électricité

Seule l’habitation de l’hôte consomme alors de l’électricité. Les invités, eux, prennent soin de tout couper (sauf le frigo et le congélateur), y compris les appareils en veille. Et si on veut vraiment aller jusqu’au bout des choses, on mise carrément sur une soirée zéro conso : on sort les bougies, ses jeux de société préférés, on se rassemble chez le couple qui a un feu ouvert. Tout le monde passe une bonne soirée et 1 ou 2 maisons ne consomment rien durant 2 ou 3 heures. Vous imaginez les économies à l’échelle de la Belgique ?

Facebook Comments