Les fenêtres et châssis sont responsables de la déperdition de 15 % de la chaleur d’une habitation. Si vous avez décidé de remplacer les vôtres, voici les critères auxquels vous devez être attentif.

1. La valeur d’isolation

Le bois est un excellent isolant mais désormais, tant l’alu que le PVC le talonnent. L’important est de regarder la valeur U de votre futur châssis. Celle-ci correspond à la quantité de chaleur qui s’échappe par m² et par degré d’écart de température au travers d’un mur, d’un sol, d’un châssis, etc. .Plus U est faible, plus l’élément est isolant. La valeur à ne pas dépasser pour un châssis ? 1,4.

Quid du vitrage ?

Désormais, on parle de vitrage à haut rendement dans lequel des films (moins de chaleur rayonnante passe) et des gaz nobles offrent une super isolation. En termes de vitrage, le choix s’effectue, une fois de plus, sur la valeur U. Le haut rendement affiche aujourd’hui une valeur U à 1. À titre de comparaison, le vitrage simple vaut 6, le double vitrage ordinaire est à 3. Donc, le simple fait de remplacer notre bon vieux double vitrage multiplie l’isolation par trois !

Remplacer un vieux double vitrage multiplie l’isolation par trois

Attention au label

On veillera aussi à poser des fenêtres labellisées CE. Ce label garantit un processus de production standardisé répondant aux normes de qualité européenne. Aujourd’hui, un même vitrage fournit : isolation thermique, étanchéité, anti-effraction, protection solaire, isolation acoustique.

Vous souhaitez juste renforcer l’isolation de vos châssis existants ? Lisez ici comment rendre vos fenêtres insensibles aux courants d’air en 4 étapes.

2. L’architecture de la maison

Le nouveau châssis doit respecter le style de la maison. Le bois convient évidemment aux fermettes, aux vieilles bâtisses classées. L’aluminium autorise, lui, des profilés plus fins et étroits. Le PVC a bien évolué et autorise désormais, grâce aux films ou aux imitations, une personnalité chaleureuse ou de nombreux autres looks.

3. Le lieu et la dimension

Les dimensions du châssis sont importntes

L’alu est le premier choix si les châssis à placer sont de grande dimension. La situation de votre maison est aussi importante. Vous devez respecter le style en vigueur ou tenir compte des éléments extérieurs.

4. L’entretien

C’est évidemment le bois qui en demande le plus. L’alu et le PVC ne doivent jamais être poncés, peints, vernis ou laqués.

5. Le prix

La pose de nouvelles fenêtres et châssis représente un budget pouvant facilement atteindre 10.000€. L’alu est plus cher que le bois ou le PVC.

Bon à savoir : Région wallonne, Flandre et Bruxelles-Capitale accordent des primes pour le placement de nouvelles fenêtres (vitrage isolant, menuiserie…) dans le cadre des primes énergie ou à la rénovation.

Pour augmenter votre confort, remplacer châssis et vitrage, c’est bien. Mais isoler toit et murs peut aussi s’avérer encore plus rentable en termes d’économies d’énergie.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’isolation de la maison ?
Téléchargez gratuitement notre Guide isolation.

Livre_blanc_isolation

 

 

 

 

 

 

Facebook Comments