Changer de chaudière est un investissement rentabilisé beaucoup plus vite qu’on ne le pense. C'est aussi crucial qu’isoler sa maison pour faire des économies d’énergie.

1. Une nouvelle chaudière, oui ! Mais à quel prix ?

L’investissement à consentir dépend évidemment du type de chaudière choisi, de sa puissance, de sa source d’énergie et des différentes primes offertes par les Régions. Le 26 septembre 2015, la directive européenne Ecodesign est entrée en vigueur. La vente de chaudières à condensation est devenue la norme. On peut aussi opter pour une pompe à chaleur. Combien coûtent-elles ?

Chaudière à condensation au mazout ou au gaz

En moyenne, comptez 5 000€, même s’il existe déjà des modèles à partir de 3 500€ en entrée de gamme.

Une pompe à chaleur

Pas simple de donner un prix vu la grande variété des systèmes et des maisons. Il faut partir du principe qu’un tel système coûte environ 15 000€, soit 50% à 100% de plus qu’une chaudière à condensation.

Une nouvelle chaudière coûte en moyenne 5000€

2. Combien de temps pour rentabiliser sa nouvelle chaudière ?

Typiquement, une chaudière à condensation permet 33% d’économies d’énergie par rapport à un système classique et est totalement amortie au bout de 7 à 10 ans.

Pour une pompe à chaleur, le surcoût est récupéré environ en 15 ans. Lissé sur 20 ans, le coût d’utilisation d’une pompe à chaleur (installation, entretien, consommation, subsides) est inférieur à celui d’une chaudière à condensation au gaz ou d’une chaudière au mazout.

3. Quand faut-il changer de chaudière ?

Classiquement, on distingue 5 cas de figure où le remplacement est plus que conseillé :

• Votre chaudière a plus de 15 ans
• Elle tombe souvent en panne
• Votre facture d’énergie augmente
• Le rendement décline
• Vos besoins énergétiques ont changé

Ces points sont très clairement expliqués dans notre guide du chauffage 100% gratuit.

Besoin d’aide pour remplacer votre chaudière ? Vous pouvez compter sur le service chauffage tout compris d’ENGIE Electrabel.

 

Facebook Comments