Alpro est le leader européen des produits alimentaires à base de soja. L'offre a été étendue dans le passé aux boissons à base d'amandes, de noisettes, de riz et d'avoine. Soulignant ainsi le 'pouvoir des plantes'. Avec une 'production verte'.

«Créer de délicieux aliments végétaux, naturellement sains, pour le bienêtre maximum de chacun et dans le plus grand respect de notre planète» : telle est la mission que se fixe Alpro, dont le siège se trouve à Wevelgem. Et chez Alpro, ce respect de la planète est poussé très loin. «La gestion très pointue de l’énergie est l’une des grandes priorités d’Alpro», dit Dominique Hamerlinck, Divisional Energy and Utility Manager chez Alpro. «Nous nous affairons constamment à optimiser les processus, économiser l’énergie, récupérer la chaleur … Et cela, dans toutes nos installations de production, nouvelles ou existantes. En ce moment, nous sommes pleinement engagés dans l’extension de nos bâtiments et de notre capacité de production, mais tout en maintenant nos émissions de CO2 aussi basses que possible.»

Chez Alpro, on a compris que pour produire d’une manière à la fois durable et efficace, il n’existait pas de solutions toutes faites. «Il faut consentir des efforts supplémentaires pour parvenir aux solutions intelligentes adéquates qui garantissent un bon équilibre entre productivité, rendement et durabilité.  Pour cela, nous comptons aussi sur Electrabel.»

 

L’éclairage remis en lumière

«Dans le cadre de l’extension de nos salles de production à Wevelgem, nous avons demandé à Electrabel de passer à la loupe l’ensemble de notre éclairage. Un inventaire de l’éclairage existant a été établi, les niveaux de luminosité ont été mesurés et les zones offrant un confort lumineux insuffisant ont été identifiées. Electrabel a alors établi une étude d’éclairage complète pour toutes les zones et rédigé un cahier des charges pour les fournisseurs. Le projet est toujours en cours d’exécution, mais nous constatons déjà une économie appréciable sur nos frais d’éclairage.

 

Réseau de chaleur intelligent

«Dans l’industrie alimentaire, une grande quantité d’énergie est consacrée à réchauffer l’eau, notamment pour les processus de stérilisation. Il en résulte une importante chaleur résiduelle qui autrefois était perdue. C’est pourquoi, nous avons installé, il y a quelques années, un ‘hot water smart grid’ ou réseau de chaleur. Tant les sources que les utilisateurs de chaleur sont raccordés à ce réseau. Le prélèvement et la répartition de la chaleur s’effectuent par le biais d’une commande intelligente.
Ceci a un effet visible sur notre consommation d’énergie. Nos processus libèrent ainsi quelque 3 000 kW de chaleur résiduelle, ce qui représente 30% de nos besoins de chaleur dans les salles de production et dans nos immeubles de bureaux. Lors de chaque extension, nous agrandissons aussi notre réseau de chaleur, afin qu’il soit constamment adapté aux nouveaux besoins.»

Cogénération

«Pour pouvoir répondre à notre demande d’énergie, mais aussi pour réduire encore notre empreinte écologique, nous avons choisi d’installer un module de cogénération. Dans ce système, de la chaleur et de l’électricité sont produites simultanément dans une même installation. Ceci permet de mieux valoriser l’énergie présente dans le combustible. Notre module de cogénération fonctionne au gaz naturel, complété par du biogaz qui provient du traitement des eaux usées dans notre station d’épuration. Grâce à notre unité de cogénération, nous économisons 3 600 tonnes de CO2 par an.»

Vous voulez aussi repenser l’éclairage de votre entreprise ? Lisez notre magazine ou contactez-nous.

Facebook Comments