À ce jour, 337 collectivités locales belges ont signé la Convention des Maires en faveur du climat et de l’énergie.

Pour les aider à réaliser leurs projets de rénovation énergétique, ENGIE propose un outil d’efficacité énergétique avec garantie de résultats : le CPE, Contrat de Performance Energétique.

Stop aux bâtiments énergivores

Lancée en 2008, la « Convention des Maires » invite les communes d’Europe et leurs citoyens à mener des actions locales pour atteindre, voire dépasser les objectifs climatiques et énergétiques de l’Union européenne. Concrètement, cela signifie que ces collectivités acceptent d’élaborer un plan d’action ambitieux et d’en évaluer les progrès tous les deux ans.

Via les CPE, ENGIE s’engage à leurs côtés en leur permettant d’améliorer les performances énergétiques et la résilience des bâtiments. Quand on sait que, dans l’Union européenne, les bâtiments représentent 40% de la consommation d’énergie, cette solution contribue grandement à l’atteinte des objectifs fixés par la Convention des Maires. Elle répond également aux besoins spécifiques des villes qui doivent aujourd’hui faire face aux effets inévitables liés aux changements climatiques : réduction de la demande énergétique du chauffage en hiver, augmentation de la climatisation en été, les deux liés à une hausse des températures.

Un contrat à long terme

Le CPE repose sur un principe simple : ce sont les réductions de coûts engendrées par le projet qui remboursent l’investissement. Un partenaire expert, appelée ESCO (société de services énergétiques), se charge de rénover les bâtiments en offrant la garantie contractuelle que les économies d’énergie prévues seront réalisées et maintenues pendant toute la durée du contrat. L’avantage de cette solution ? Transférer les risques techniques et économiques de l’autorité publique  à l’ESCO. En effet, si ces économies sont inférieures à l’objectif, ENGIE rembourse alors la différence.

Et les champs d’application sont larges : chauffage, ventilation, climatisation, éclairage, gestion technique du bâtiment, énergies renouvelables, même des travaux sur le bâti peuvent être inclus dans un CPE. Quels que soient les bâtiments, ENGIE offre à ses clients une solution sur mesure, qui commence par un audit et suit un déroulé qui a déjà fait ses preuves.

Dans le vert, dès la première année

Parmi les participants à la Convention des Maires, plusieurs villes et communes belges ont récemment signé un CPE avec ENGIE. Parmi celles-ci, Londerzeel, Meise, Seraing ou Geel. Dans le cas de Londerzeel et de Meise, les 2 villes se sont associées, en janvier 2018, pour conclure un CPE commun qui couvre 18 bâtiments. Dès la première année, ce CPE a permis de réaliser des économies qui vont bien au-delà des prévisions (17% au lieu de 10,4%), avec un gain total de 109 000 €.

Principaux avantages d’un CPE pour une ville ou commune ?

  • Diminution des consommations énergétiques avec garantie de résultats
  • Solution de financement via l’ ESCo
  • Réduction de l’impact environnemental des bâtiments
  • Amélioration du confort des occupants
  • Équipements durables et techniquement performants
  • Gestion des installations pendant toute la durée du contrat
  • Un seul interlocuteur pour l’ensemble du projet

Plus d’informations sur le Contrat de Performance Energétique

Facebook Comments