Ensemble, les établissements qui ont appliqué PLAGE ont réalisé une économie annuelle de 10 000 tonnes de CO2 et 4,25 millions d’euros.

Ensemble, les établissements qui ont appliqué le ‘Plan Local pour la Gestion Energétique’ ont réalisé une économie annuelle de 10 000 tonnes de CO2 et 4,25 millions d’euros. Des chiffres impressionnants qui montrent à quel point il peut être intéressant de se lancer dans la transition énergétique, même si on y est contraint – comme c’est le cas pour les grands bâtiments à partir de juillet 2019.

PLAGE – il ne s’agit pas d’une action amenant l’été à votre porte, contrairement à ce que ce nom évocateur suggère, mais du Plan Local pour la Gestion Energétique élaboré par Bruxelles Environnement. Obligatoire pour les plus grands bâtiments à partir de juillet 2019, il démontre à quel point le discours sur la transition énergétique est omniprésent et se concrétise sur le terrain par des actions précises.

> Êtes-vous soumis au PLAGE?

Les résultats sont claires : analyser ses postes énergétiques à l’aide d’un auditeur agrée officiel en vaut la peine, quelle que soit votre taille ! C’est une démarche qui s’inscrit parfaitement dans l’air du temps, qui est bénéfique pour votre image et qui aidera votre entreprise à mettre en marche un nouveau mode de consommation, respectueux à la fois de l’environnement et de votre budget !

Figure 1 : extrait de la documentation PLAGE de Bruxelles Environnement

Une économie de 8% en moins de 5 ans

Analyser les installations techniques et identifier les pistes d’amélioration n’est pas seulement intéressant pour les entreprises visées par PLAGE: cela crée des opportunités pour toutes les entreprises : petites ou grandes. Grâce à un audit énergétique vous économisez en moyenne 8% avec un investissement remboursé en 5 ans. Un investissement rentable ! Votre immeuble ou groupe d’immeubles est-il soumis à l’obligation de PLAGE? Faites appel à un auditeur accrédité PLAGE.

Illustration : Voici ci-dessous quelques résultats d’un audit :

Figure 2 : exemple de diagnostic

Grâce à ce genre d’analyse, il est possible de formuler des recommandations concrètes qui vous aident à obtenir des résultats rapidement. Voici comment ça se présente :

« Nous estimons la consommation d’énergie annuelle pour l’air comprimé à 75.000 kWh ou 7.500 € (10 c€/kWh).  Réduire la pression de 1 bar sur les deux compresseurs permet une économie d’énergie de 450 €/an. La détection et la réparation des fuites d’air comprimé peut apporter une économie d’énergie de 750 €/an. »

Figure 3 : exemple de tableau récapitulatif

Comme vous voyez :  analyser vos dépenses d’énergie n’est pas uniquement relié à une obligation légale, mais porte en soi de nombreuses possibilités d’économies et d’enrichissements de la vision  stratégique de votre entreprise. Autrement dit : que vous soyez une petite ou une grande structure, les économies sont à portée… d’audit !

 

Facebook Comments