Le centre de plongée TODI est, avec ses 36 m de diamètre, 10 m de profondeur et 6,2 millions de litres d’eau, le plus grand centre de plongée d'Europe. Il veut aussi être le leader en terme d'éfficacité d'énergie: curieux de voir comment ?

L’aventure de TODI a commencé il y a quelques années lorsque 8 amis qui avaient appris à plonger ensemble ont décidé de lancer en Belgique un projet autour de la plongée afin de ne pas toujours devoir se rendre à l’étranger pour vivre leur passion, nager parmi les poissons tropicaux. Leur business plan a été plébiscité par Bizidee et Entreprize. Après des recherches minutieuses, les initiateurs du projet ont décidé de construire leur centre de plongée sur le site be-MINE de Beringen.

Maintenir 6,2 millions de litres d’eau à une température constante de 23 °C : un défi sur mesure pour une unité de cogénération

Le 14 juillet 2016, les premiers travaux étaient terminés et le bassin a pu être rempli d’eau. Il a fallu pas moins de 10 jours pour remplir l’ancien bassin de décantation rénové avec 6,2 millions de litres d’eau. Par le passé, ce bassin était utilisé pour séparer les eaux utilisées pour nettoyer la houille de la boue de sédimentation.

Après le remplissage, l’eau devait être chauffée à 23°. Afin de garantir cette température en permanence et d’alimenter en énergie l’ensemble du centre de plongée, une unité de cogénération au gaz naturel a été installée sur place. Selon les estimations, le centre consommera 350 MWh d’électricité et 1 750 MWh de gaz par an.

Politique énergétique durable

Dans le cadre de ce projet, TODI, avec ENGIE Fabricom et ENGIE Electrabel, a opté pour un investissement durable en matière de politique énergétique.

« TODI et ses partenaires ont opté pour une installation moderne et économe en énergie afin d’emmener les visiteurs à la découverte des merveilles du monde sous-marin », explique Ingrid Geudens, Account Manager Business Accounts chez ENGIE Electrabel.

« Afin de maintenir 6,2 millions de litres d’eau en permanence à 23°c, nous avons eu recours à une unité de cogénération. De cette manière, nous atteignons un maximum de confort en consommant un minimum d’énergie. Mais l’engagement de TODI va encore plus loin. L’énergie consommée par le centre de plongée est en effet produite à partir de sources renouvelables : le soleil, le vent et la biomasse. Ce nouveau parc sous-marin unique en son genre réserve donc à ses visiteurs des moments de plaisir, de découverte et de détente. Tout cela, en sachant que l’ énergie qui est utilisée est respectueuse de l’environnement. »

Un monde sous-marin de 2 200 poissons tropicaux

Une fois que l’eau était suffisamment chaude et pure, 2 200 poissons tropicaux d’eau douce ont été libérés dans le bassin. C’est un rêve qui devient enfin réalité pour les initiateurs : pouvoir plonger et nager avec tuba parmi les poissons tropicaux.

Éclairage LED pour une meilleure visibilité

Afin de rendre l’expérience encore plus passionnante et inoubliable pour les plongeurs, le bassin est divisé en 8 zones différentes séparées les unes des autres par des rideaux de bulles. L’ensemble de ces beautés sous-marines sera en outre parfaitement visible grâce à un système de filtration biologique innovant qui assure une clarté cristalline de l’eau. Par ailleurs, le bassin de plongée est équipé d’un éclairage LED de manière à pouvoir plonger ou faire du tuba le soir dans de bonnes conditions et avec une bonne visibilité. TODI a opté pour un éclairage LED, parce qu’il offre le meilleur de deux mondes : une faible consommation et une haute intensité lumineuse. Qui plus est, ce type d’éclairage a une plus longue durée de vie qu’un éclairage traditionnel.

TODI s’intègre au plan ambitieux de réhabilitation de be-MINE

À long terme, TODI proposera aussi des salles de réunion et des espaces pour organiser des événements. Tout cela s’inscrit dans le cadre du plan de réhabilitation de be-MINE, l’ancien terrain minier de 32 hectares de Beringen qui se mue petit à petit en projet récréatif et touristique. L’ensemble du projet représente un investissement de 150 millions d’euros et 500 emplois. Tout devrait être prêt d’ici 2019.

Vous désirez en savoir plus sur les possibilités de la cogénération pour couvrir vos besoins en chaleur ? Contactez-nous via www.engie-electrabel.be/contactB2B ou au 02 336 79 20.

Facebook Comments