L’approvisionnement en énergie représente environ 80% des coûts d’une installation frigorifique. Idem pour la climatisation.

Pour réduire leurs consommations, réaliser des quick wins, suivez le guide…

1. La réfrigération

Pour certaines entreprises, le fonctionnement optimal des installations de réfrigération est essentiel. C’est le cas pour les sociétés actives dans l’industrie alimentaire, la grande distribution et le secteur pharmaceutique, entre autres. Mais il ne s’agit pas seulement d’acheter de bons équipements, encore faut-il en maîtriser la consommation énergétique… Et c’est là, parfois, que le bât blesse.

Si réaliser un audit énergétique ciblé permet d’identifier les pertes de rendement, de proposer des pistes d’amélioration et, si cela s’avère nécessaire, d’envisager le renouvellement d’une partie ou de l’entièreté de l’installation, quelques gestes simples peuvent être appliqués avant d’en arriver là. Parmi ceux-ci…

> Dégivrer. Au moins deux fois par an !

> Vérifier les joints. S’ils ne sont plus hermétiques, ils peuvent provoquer une grosse perte énergétique et donc être à l’origine d’une surconsommation.

> Dépoussiérer les bobines. L’accumulation diminue les performances et augmente la consommation d’énergie.

> Traquer les fuites. Les installations de réfrigération utilisent des réfrigérants synthétiques (fréon). Les fuites de ce gaz ne sont pas rares.

Retrouvez ici d’autres gestes bien utiles pour optimiser vos installations de réfrigération. Surtout à l’approche des beaux jours… Et pour garder une vue d’ensemble sur vos coûts et consommer jusqu’à 30% de moins, des experts indépendants en réfrigération peuvent étudier vos besoins.

2. La climatisation

Maintenir une température agréable dans ses bâtiments n’est pas toujours facile. Pour garantir le bien-être de ses collaborateurs et/ou de ses clients, quelle que soit la saison, la climatisation est une solution prisée par beaucoup d’entreprises dans de nombreux secteurs. Mais une climatisation, si elle n’a pas été pensée correctement, peut vite figurer parmi les éléments les plus énergivores de votre entreprise et faire grimper vos factures d’énergie. Que faire dans un premier temps ?

> La faire entretenir au moins tous les 2 ans.

> Prévoir un dispositif d’horloge pour la couper lorsque les locaux sont inoccupés.

> Nettoyer 3 à 4 fois par an les filtres des unités intérieures.

> Dépoussiérer une fois par an l’unité extérieure.

> Fermer les fenêtres et portes des locaux climatisés.

> Limiter la différence de température de 5°C entre l’extérieur et l’intérieur.

Et pour aller plus loin, vous pouvez aussi procéder au grand nettoyage de vos climatisations !

La climatisation a un impact direct sur les performances et la santé de vos collaborateurs, mais aussi sur votre budget énergie. ENGIE peut vous aider à économiser jusqu’à 1,50 €/m³/h.

Facebook Comments