Développer une stratégie énergétique efficace et à la mesure de votre entreprise : plus facile à dire qu’à faire. Voici trois points fondamentaux qui vous aideront à mieux orienter votre politique énergétique.

1. Connaissez votre entreprise

Tout d’abord, il est important de bien identifier le profil de risque de votre entreprise. Celui-ci dépend notamment de la nature de vos activités et de votre structure de coûts. Votre entreprise a-t-elle besoin d’un prix relativement fixe et prévisible pour ses achats d’énergie, ou peut-elle se permettre certaines fluctuations ?

Un autre point important est de connaître la part de vos coûts énergétiques dans l’ensemble de votre structure de coûts. Au plus elle est importante, au plus vous aurez d’opportunités pour optimiser le coût de votre énergie.

Par exemple, si votre entreprise fabrique des pièces pour l’industrie automobile, vous ne disposerez sans doute pas d’une marge importante pour faire varier vos revenus. Vous opterez donc plutôt pour un contrat assorti d’un prix fixe et convenu à l’avance. En revanche, si vous êtes en mesure de faire évoluer vos prix de vente en fonction de vos coûts, un contrat à prix indexé sur les cours de l’énergie peut receler de belles opportunités.

Enfin, et surtout dans le cas où vous choisissez un contrat indexé plus complexe (comme un contrat cliquable, voir ci-dessous), vous devrez bien entendu veiller à disposer en interne des compétences nécessaires pour profiter de manière optimale de toutes les opportunités liées à ce type de contrat.
« ENGIE Electrabel nous connaît bien, justifie Fabienne Doem, directrice des achats chez Léonidas. Notre fournisseur d’électricité sait que je suis coutumière du marché boursier pour mes matières premières et il m’a permis de faire de même pour l’électricité. Je suis donc le marché tous les jours et je clique quand j’estime que c’est le bon moment d’acheter. Je travaille sur le marché à terme par trimestre. Acheter sur le marché boursier me rassure. J’aime ce côté spéculatif. Mais j’ai aussi cette volonté de lisser les achats dans le temps. En fin de compte, le prix final de mon électricité est lié aux clics effectués et à une formule qui tient compte de notre pointe quart horaire. »  Suite.

2. Informez-vous sur les possibilités de contrats

Pour choisir le type de contrat d’énergie qui convient le mieux à votre entreprise, vous devez ensuite avoir une bonne vue sur ce qui est disponible.  En tant que grande entreprise, vous avez tout un éventail de possibilités pour l’achat d’électricité et de gaz naturel.

Pour rappel, voici un bref aperçu des différents types de contrats énergétiques :

Contrat à prix fixe : il vous donne la certitude d’un prix fixe pour toute la durée contractuelle. Vous savez donc exactement combien vous paierez pour votre énergie, quels que soient les évolutions observées sur les marchés

Contrat à prix indexé :

  • L’indexation s’effectue soit selon la méthode « classique », qui consiste à calculer votre prix sur la base d’une moyenne des cours sur les marchés de l’énergie. Vous avez la certitude d’un prix marché conforme, en toute sérénite
  • Il peut également s’agir d’un contrat cliquable, qui vous permet de répartir la décision d’achat dans le temps en « cliquant » à différents moments.  Chaque clic fixe alors le prix de l’énergie pour une partie du volume. Ce type de contrat intéressera surtout les entreprises dont la consommation électrique annuelle dépasse 1 gigawatt-heure et la consommation annuelle de gaz 3 gigawatts-heure. Si votre entreprise opte pour un contrat cliquable, vous devez bien vous assurer de disposer du temps (et des connaissances) nécessaires pour bien suivre les marchés, afin de pouvoir « cliquer » au bon moment, et profiter au mieux des opportunités offertes

Stéphane Dury, Directeur financier chez Walibi, confirme : « ENGIE Electrabel nous propose des formules fixes ou variables. . Mon Account manager réfléchit avec moi pour déterminer le tarif qui me sera le plus favorable. Quoi qu’il en soit, le suivi des marchés énergétiques est primordial. Les informations et analyses des marchés fournies par ENGIE Electrabel nous aident également à faire des choix optimaux. C’est confortable… » Suite].

« Cela doit faire 15 ans que nous travaillons avec ENGIE Electrabel, note Hedwig Neven, Chief Technical Officer chez Duvel Moortgat. Même si nous lui avons fait une toute petite infidélité d’un an. J’aime le système clic car il offre vraiment plus de possibilités de trouver un bon prix, moyennant un suivi proche des évolutions boursières. Chez Duvel, dans tout ce que nous faisons, nous cherchons les meilleures solutions avec les plus petites contraintes énergétiques possibles. C’est clairement le cas avec ENGIE. » Suite.

3. Suivez les marchés énergétiques de près

Les marchés de l’énergie sont en évolution constante. C’est d’ailleurs tout à fait logique, car ils dépendent fortement de facteurs autant micro que macro-économiques. Il est donc utile que vous-même ou la personne responsable des achats d’énergie dans votre entreprise connaissiez bien les rouages des marchés énergétiques

Nous vous conseillons à ce titre notre e-book sur la formation des prix du marché de l’énergie

Votre entreprise sera dès lors plus à même d’anticiper en temps utile sur les fluctuations des prix, à la hausse ou à la baisse. Parmi les facteurs qui influent sur le prix de l’énergie, citons par exemple le cours de l’euro par rapport au dollar, la réalisation de travaux sur les gazoducs entre la Norvège et l’Angleterre, les changements géopolitiques comme le Brexit

Vous souhaitez recevoir toutes les semaines des informations utiles pour votre stratégie d’achats ? Notre newsletter vous permet de suivre pas à pas l’actualité sur les marchés énergétiques

Facebook Comments