Une voiture électrique pour chacun ? L'offre ne cesse de s'élargir. Notre synthèse de la classe moyenne électrique.

Une voiture électrique pour chacun ? L’offre ne cesse de s’élargir. Notre synthèse.

BMW

La BMW i3 est une des voitures électriques qui se vendent le mieux dans notre pays. Le constructeur automobile allemand vient de commercialiser une i3 équipée d’une plus grosse batterie et jouissant donc d’une plus grande autonomie. Une i8 entièrement électrique serait également en préparation et le CEO de BMW, Harald Krueger, a annoncé la construction d’une X3 100 % électrique et d’une version électrique de la Mini. Nous avons appris d’autres sources que la prochaine version de la BMW série 3 sera aussi disponible en version 100 % électrique d’ici 2020. Entre-temps, BMW porte surtout son dévolu sur l’hybride.

Hyundai

Hyundai a récemment annoncé le lancement d’une nouvelle marque de luxe proposant des voitures électriques. Avec ‘Genesis’, ils suivent la voie tracée par d’autres marques de luxe telles que Lexus et Infinity. Parallèlement, nous attendons aussi pour l’année prochaine la première Hyundai Ioniq entièrement électrique. Et d’ici 2018, un SUV électrique bénéficiant d’un rayon d’action de plus de 320 kilomètres devrait faire son apparition.

Kia

Kia propose déjà avec la Soul une voiture électrique très fiable et abordable. L’année passée, ils ont aussi lancé la Niro, un hybride plug-in. La rumeur veut qu’une version entièrement électrique de la Niro sera commercialisée à terme. Kia utiliserait pour ce modèle la plate-forme de la Hyundai Ioniq.

Nissan

La Nissan Leaf reste la voiture électrique qui se vend le mieux dans le monde. Elle a été améliorée au début de cette année, recevant une plus grosse batterie et bénéficiant donc d’une plus grande autonomie. Les ventes ne se portent toutefois pas aussi bien qu’autrefois et les Japonais devraient craindre la future concurrence de l’Opel Ampera-e et de la Model 3 de Tesla.

Une deuxième génération de la Leaf, dotée d’une batterie de 60 kWh, a été annoncée il y a quelques semaines. La capacité actuelle est ainsi doublée, représentant un rayon d’action d’environ 350 km. On ne sait pas encore très bien quand la nouvelle Leaf fera son apparition. Selon des communications récentes, la Nissan Juke et la Qashqai devraient aussi être déclinées en version électrique.

Nissan propose aussi désormais une version pick-up de l’e-NV200, idéale par exemple pour l’entretien des espaces verts ou les livraisons en ville.

Opel

General Motors commercialisera l’année prochaine la version européenne de la Chevrolet Bolt, sous la marque Opel. La voiture portera le nom d’Ampera-e. À noter : l’Ampera-e a un rayon d’action théorique de pas moins de 500 km ! En pratique, cela revient à environ 380 km. Elle joue ainsi dans la même cour que les Tesla, à un prix plus attractif. De plus, la nouvelle Opel électrique sera déjà mise en vente l’année prochaine en Europe. De quoi se réjouir…

Renault

Avec la Zoë, Renault dispose d’une des voitures électriques les plus abordables du marché. Mais parce qu’un rayon d’action réduit constituait pour de nombreux consommateurs le principal argument contre l’acquisition d’une voiture électrique, Renault complète maintenant son offre avec une Zoë bénéficiant d’un rayon d’action théorique de 400 kilomètres. Cela revient en pratique à un bon 300 kilomètres. Et elle est d’ores et déjà disponible… À Paris, Renault a aussi présenté un ‘concept car’ aux lignes futuristes et à la conduite autonome, la Trezor.

Tesla

La Model 3 arrivera sur le marché fin 2017. Cette nouvelle Tesla est présentée comme une voiture électrique abordable offrant une autonomie de pas moins de 300 km. La marque en a déjà vendu 400.000 (!), rien qu’en précommande. Entre-temps, nous voyons apparaître les premières Tesla Model X sur les routes belges et une nouvelle version de la Model S est introduite. Cette version de 60 kWh est une ‘entrée de gamme’ qui coûte quelques milliers d’euros de moins.

Toyota

Toyota s’en tient au concept éprouvé des hybrides. Pas entièrement électrique, donc. Mais tout de même particulier : la nouvelle génération de Toyota Prius hybride plug-in peut être équipée en option de panneaux solaires sur le toit. Cette innovation peut apporter 10 pour cent du rayon d’action électrique. La voiture est attendue pour l’automne. Lorsque la voiture est à l’arrêt, l’énergie produite peut être emmagasinée dans le système d’accumulateur. La production d’énergie par les panneaux solaires se poursuit tout simplement lorsque la Prius roule. L’électricité est dirigée vers les accessoires qui fonctionnent à l’électricité, comme l’éclairage, la commande des vitres et l’air conditionné.

Volkswagen

Après le scandale du diesel, Volkswagen a décidé de se concentrer entièrement sur les voitures électriques, avec pour objectif de commercialiser plus de trente modèles électriques dans les années à venir. L’entreprise estime pouvoir vendre chaque année d’ici 2025 trois millions de voitures de ce type, ce qui représente un quart de ses ventes mondiales. L’ambition est de devenir le leader du marché des voitures électriques. Les plans dévoilés récemment impliquent plus de 10 milliards d’euros d’investissement d’ici 2025.
Le ‘concept car’ I.D. a d’ores et déjà été présenté à Paris.

Une voiture qui fait miroiter un rayon d’action de 600 km ! C’est la première d’une série complètement nouvelle et novatrice de Volkswagen électriques qui devraient faire leur entrée dans les show-rooms à partir de 2020.
Une nouvelle mouture de l’e-Golf sera lancée sur le marché dans un futur très proche, en 2017. Elle aura une autonomie théorique de 300 km.

Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, Volkswagen ne limite pas la révolution électrique aux véhicules personnels. L’e-Crafter a été présenté à Hanovre. Il s’agit d’une version électrique de cette camionnette. Et elle serait en vente à partir de 2017 en Europe.

Facebook Comments