Que nous réserve le futur pour les citadines électriques ? Voici notre synthèse ...

Que nous réserve le futur pour les citadines ? Voici notre synthèse :

Citroën / Peugeot

Le groupe français PSA s’en est jusqu’à présent tenu à deux petites citadines électriques, la Citroën Zero et la Peugeot Ion. Cette année a été lancée la Citroën Mehari électrique, une ‘fun car’ surtout appropriée pour faire un tour sur des plages ensoleillées et dans des complexes un tour sur des plages ensoleillées et dans des complexes touristiques.

Les Français ont récemment dévoilé leurs nouveaux plans qui, comme on pouvait s’y attendre, font la part belle aux voitures électriques. Peugeot, DS et Citroën promettent pas moins de 11 nouveaux modèles que nous pouvons nous attendre à voir débarquer entre 2019 et 2021. À noter qu’une autonomie de 450 km est annoncée.

Fiat

Le grand patron de Fiat s’est longtemps opposé aux voitures électriques. Une version électrique de la Fiat 500 n’en est pas moins déjà disponible aux États-Unis. Mais à en croire les dernières communications, Fiat envisage maintenant de proposer toute une gamme électrique, pour l’Europe également. Celle-ci devrait comprendre, entre autres, le futur modèle sportif Maserati Alfieri et une citadine compacte de Fiat. Leur lancement doit avoir lieu en 2019.

Mahindra

Ce géant industriel indien construit non seulement des voitures (Mahindra, Ssangyong, Pininfarina), mais il est aussi actif dans le secteur de la technologie. Une combinaison idéale du point de vue de la mobilité de l’avenir. Mahindra s’en rend bien compte et entend développer une gamme de voitures électriques pourvues d’une technologie de conduite autonome.

Pour le moment, seule l’e2o électrique est disponible (au Royaume-Uni). On ne sait rien du timing envisagé pour le lancement de nouveaux modèles éventuels, mais la rumeur veut qu’une ‘supercar’ électrique Pininfarina serait déjà en préparation.

Ssangyong

(voir Mahindra)

Seat

À en croire les bruits de couloir, Seat envisagerait aussi de faire ses premiers pas sur le marché des voitures électriques sous le slogan ‘Keep it simple’. L’entreprise redonnerait ainsi vie à la Seat Marbella. La citadine électrique aurait une autonomie d’environ 170 km.

Smart

Smart passe résolument à la conduite électrique et proposera tous ses modèles en version électrique. Même s’il n’est question que de 3 modèles, il s’agit d’une première mondiale pour la filiale de Daimler. Le premier nouveau modèle de Smart sera d’abord introduit cette année sur le marché nord-américain. Le lancement en Europe suivra en 2017.

Facebook Comments