Claironner qu’il faut passer aux utilitaires électriques, c’est bien joli. Pour être crédible, c’est l’exemple qu’il faut donner.

40 Renault Kangoo Z.E. et Peugeot Partner Electric ont rejoint la flotte d’ENGIE en 2018. D’ici 2020, ils seront 200. Si nous l’avons fait, vous le pouvez aussi. On vous met sur la voie…

Le leader de la transition énergique doit montrer l’exemple. C’est pourquoi ENGIE a décidé, à travers son programme EV Boost, de réduire l’impact des déplacements de ses collaborateurs et de ses experts en énergie. Objectif : remplacer d’ici la fin de l’an prochain en Belgique 700 voitures de société et 200 véhicules utilitaires légers diesel par des véhicules électriques, soit respectivement 15% et 20% de sa flotte.

Pour les utilitaires, sélectionnez les bons profils

«L’objectif d’électrification des utilitaires est basé sur le taux de remplacement annuel de ces véhicules (200/an) et la part des véhicules électriques dans les véhicules neufs mis en service : 20% en 2018 (42), 30% en 2019 (64) et 40% en 2020 (85), précise Audrey Thom, Business Developer Electric Mobility Team chez ENGIE. Nous avons calculé que cette flotte d’utilitaires électriques permettrait une économie d’émissions de 361 tonnes de CO2 par an en 2020. »

Sélectionner les bons profils est primordial quand on veut passer une partie de sa flotte d’utilitaires à l’électricité. Chez ENGIE, le choix des utilitaires éligibles s’est basé sur une analyse de leurs différents trajets, de l’autonomie des véhicules électriques disponibles (120-150 km) sur le marché et des possibilités de chargement. Ainsi, ENGIE a négocié chez certains de ses clients la possibilité d’installer une ou plusieurs borne(s) sur leur site pouvant être utilisée par les collaborateurs d’ENGIE et le client.

Tony est ses collègues chez une des camionnettes électriques

Pour Bjorn et Tonny, qui figurent parmi les premiers à avoir bénéficié d’un utilitaire électrique chez ENGIE, la transition vers une mobilité plus verte a été plus simple qu’ils ne l’avaient imaginé…

« Je roule en camionnette électrique depuis fin novembre, témoigne Bjorn Meyers, chef de chantier chez ENGIE Fabricom. Le seul aspect qui m’a demandé un peu d’adaptation, je l’avoue, c’est l’autonomie. Je garde toujours un œil dessus. Mais ça a aussi des avantages : pour consommer moins, je roule plus doucement et de manière moins agressive. J’ai donc aussi moins souvent de P.V. (il rit) »

Ce type de véhicule est vraiment apaisant. C’est impressionnant. Quant à l’autonomie, on s’habitue assez vite à la gérer. Tony Osselaer, Chef monteur, ENGIE Fabricom

Tonny Osselaer, chef monteur chez ENGIE Fabricom a été séduit par le confort de conduite : « Quel silence… Aucun à-coup à l’accélération et le véhicule freine automatiquement… Ce type de véhicule est vraiment apaisant. C’est impressionnant. Quant à l’autonomie, on s’habitue assez vite à la gérer. J’ai entendu dire que les nouveaux modèles, comme le Nissan e-nv200, offrent davantage de kilomètres. Mais je suis très content de ma voiture et d’être l’un des pionniers dans l’entreprise. »

Pour les voitures de société, prévoyez des incitants

ENGIE favorise aussi l’utilisation des voitures électriques pour les employés qui bénéficient d’une voiture de société. Les départements Fleet et eMobility ont organisé deux événements à destination du personnel, afin de l’informer.

«Il est important d’accompagner le personnel, de l’informer et de le familiariser aux véhicules électriques pour qu’il y adhère, insiste Allesandra Ariu, Head of Mobility & Fleet Services ENGIE Belgium. C’est pourquoi nous avons organisé des events. Le premier a réuni l’équipe Mobility au sens large. Objectif : faire connaissance avec les différents modèles de voitures électriques du marché. L’enthousiasme des constructeurs présents a été très communicatif. Le deuxième événement a pris la forme de sessions d’information sur nos différents sites (Bruxelles, Fleurus et Zwijndrecht) pour partager notre expérience avec les collaborateurs. Pour qu’ils puissent se forger leur propre avis sur la conduite d’un véhicule électrique, nous leur avons proposer de prendre le volant. À l’issue des sessions, l’engouement était palpable.»

Pour rendre le programme de transition encore plus attractif, un package d’avantages a été mis en place. Parmi ceux-ci :

> L’installation d’une borne de rechargement à domicile avec remboursement des kWh chargés à la maison.

> L’octroi d’une carte de charge utilisable sur la quasi-totalité des bornes publiques en Belgique et à l’étranger (environ 28 000 bornes).

> Un accès prioritaire au parking souterrain de la ENGIE Tower et des autres bâtiments d’ENGIE en Belgique.

> Le droit de disposer d’une voiture thermique pendant 25 jours par an pour les plus longs trajets, par exemple faire les vacances d’hiver ou été en voiture

> La mise en place d’une communauté d’ambassadeurs internes.

Après plusieurs mois d’utilisation, je ne regrette pas mon choix. Même l’autonomie n’est jamais un problème. Raf Vermeyen, Offshore Wind Division, ENGIE Fabricom

 

 

 

 

 

Ce type de package participera à l’acceptation par votre personnel de rouler à l’électricité comme le confirme Raf Vermeyen, responsable de la division Offshore chez ENGIE Fabricom.

Les deux enfants de Raf sont assez enthousiastes que leur père

« J’ai travaillé 10 ans en Allemagne et, à mon retour en Belgique, j’ai eu l’occasion de commander une nouvelle voiture. Je me suis alors demandé pourquoi je ne virerais pas complètement de bord en choisissant un véhicule électrique et en complétant mes trajets longue distance avec le train, explique-t-il. Je suis un adepte de la multimodalité. De plus, les incitants proposés par ENGIE étaient intéressants. Notamment la prise en charge de l’installation de la borne à domicile et la carte de rechargement. Après plusieurs mois d’utilisation, je ne regrette pas mon choix. Même l’autonomie n’est jamais un problème. Le GPS m’indique toujours où se trouvent les points de chargement publics à proximité, même s’il vaut toujours mieux prendre ses précautions. Et la borne de chargement à la maison fonctionne à merveille. J’utilise aussi l’option de charge rapide, ça fonctionne vraiment bien. Il n’y a qu’en ville que je ne l’utilise pas souvent, car j’ai suffisamment d’autonomie, ce n’est donc pas nécessaire. Et puis, le remboursement du chargement à la maison se déroule automatiquement et sans accrocs.»

Si nos employés sont conquis, pourquoi pas les vôtres ? Vous songez à repenser le plan de mobilité de votre entreprise et à intégrer des utilitaires électriques à votre flotte ?

Contactez-nous et recevez une offre sur mesure adaptée aux besoins de votre société.

Facebook Comments