Un tiers des entreprises belges est confronté à un moment donné à une coupure de courant, soit 10 incidents par jour sur le réseau belge. Réduire au minimum les conséquences d’une coupure de courant est donc crucial pour votre entreprise.

Ces conséquences sont de deux ordres :

•Vos employés occupent un rôle central dans votre entreprise. Une coupure électrique les empêchera d’exécuter leur travail, aussi bien dans un bureau que dans une usine. Si votre production est arrêtée, cela peut vous coûter beaucoup d’argent.
•Le risque d’accidents (blessures physiques ou dégâts matériels) augmente au redémarrage parce qu’il s’agit d’une situation inhabituelle dans la procédure de travail de routine. Il convient donc d’être particulièrement vigilant durant l’interruption de travail et juste après le retour de l’électricité.

Il est heureusement possible de prendre des mesures afin de réduire au minimum les conséquences d’une panne de courant. Suivez les trois conseils suivants et vous serez mieux armé face aux conséquences financières et matérielles d’un tel incident.

Conseil n° 1 Veillez au bon entretien de vos installations électriques

 

installations électriquesVos installations électriques sont-elles encore conformes aux règles de sécurité en vigueur ? Prévoyez un entretien régulier afin d’éviter les problèmes techniques survenant après une panne de courant.

Le saviez-vous ? Chaque entreprise est tenue d’entretenir régulièrement ses installations électriques, conformément à l’arrêté royal du 4 décembre 2012. Cet entretien doit être réalisé par un personnel agréé et doit faire l’objet d’un rapport détaillé.

Soyez attentif aux premiers signes ….:
•des composants qui se détachent ou se bloquent
•des connecteurs qui ne sont plus conformes

Le fabricant de votre installation doit vous indiquer après combien de temps un entretien est nécessaire et quelles sont les actions à prendre. Surtout, remplacez le matériel usé ou obsolète et contrôlez régulièrement les dates d’échéance du matériel de sécurité.

Conseil n° 2 Assurez-vous que votre personnel soit suffisamment formé

 

« Les travailleurs exécutant des tâches sur, ou à proximité, d‘installations électriques doivent être bien préparés à une coupure de courant. La loi en la matière est formelle », explique Gino Weemaes, instructeur chez Electrabel. « L’employeur est tenu de faire suivre à son personnel des formations de qualité et de prévoir également les équipements de sécurité nécessaires. Il doit veiller à ce qu’un effectif suffisant dispose d’une attestation de compétence BA4 ou BA5. »

Les titulaires d’une attestation BA4 ont suivi une formation intensive et connaissent les risques qu’impliquent les installations électriques.

Ils restent toutefois sous la surveillance du détenteur d’une attestation BA5.

Grâce à sa formation et son expérience pratique, le titulaire d’une attestation BA5 possède les connaissances requises pour évaluer correctement une situation dangereuse et prendre personnellement les mesures de sécurité nécessaires.
Référez-vous à notre article « Êtes-vous toujours en mesure de manœuvrer une installation électrique ». Vous pourrez déterminer quelles sont les personnes de votre entreprises suffisamment qualifiées et celles qui ont besoin d’une formation supplémentaire.

Après une coupure de courant, vos collaborateurs détenteurs d’une attestation BA5 sont à même de relancer le processus de production rapidement et en toute sécurité.

« C’est précisément dans cette phase de démarrage que nous devons être particulièrement attentifs », souligne Gino Weemaes, « car les enjeux dépassent largement la simple certification. »

Par contre, le reste de votre personnel connaît-il la procédure à suivre pour relancer les activités ? Chacun est-il bien conscient des dangers possibles ? « Lorsqu’une panne électrique trouve son origine dans l’entreprise même, la pression est encore plus grande pour relancer la production rapidement. C’est dans ce genre de situation que se produisent la plupart des accidents. »

Une panne de courant touche tous vos collaborateurs, du plus jeune travailleur à l’employé le plus expérimenté : chacun doit donc connaître la procédure d’urgence applicable lors d’une telle panne.

 

Conseil n° 3 Garantir des processus de travail fluides

Pas de courant, pas de production.

L’arrêt de la production entraîne une perte directe de revenus, du mécontentement chez vos clients et un risque accru d’accidents. Votre personnel est en chômage technique. Combien de produits pouvez-vous encore livrer à vos clients sans courant ? Qu’advient-il des unités de refroidissement pendant une coupure électrique ? Avez-vous effectué une sauvegarde de vos fichiers informatiques ? Êtes-vous en mesure de contacter vos fournisseurs et vos clients ?

Définissez sans tarder une procédure d’urgence adaptée à votre activité afin de vous préparer à tous ces scénarios, même pendant une coupure de courant.

Planifiez un exercice en stoppant, puis en redémarrant le processus de production à plusieurs reprises. Vous pourrez ainsi tester et optimiser votre procédure d’urgence.

Cela vous permettra aussi de familiariser vos collaborateurs à la procédure applicable en cas de coupure électrique et de vérifier, de manière contrôlée, votre équipement électrique et vos installations.

Une coupure de courant peut avoir de lourdes conséquences pour votre entreprise. Il est heureusement possible d’en minimiser l’impact en suivant ces 3 conseils. Mais ce n’est qu’un aspect de la question : en tant que chez d’entreprise, savez-vous quelles sont vos obligations et votre responsabilité ?

 

Facebook Comments