Des ingénieurs français viennent de donner naissance à la première route photovoltaïque. Un kilomètre de ce nouveau revêtement peut éclairer une ville de 5 000 habitants ! Nom de code : Wattway.

Ce n’est plus une illusion, ni même un fantasme. Après cinq ans de recherche, Colas, la filiale routière du géant industriel français Bouygues, s’apprête à commercialiser un revêtement routier composé de cellules photovoltaïques. Une première mondiale.

Pour l’éclairage public mais pas seulement

Wattway se présente sous forme de dalles qui se collent directement sur l’asphalte des routes existantes. Chaque dalle a en son cœur une cellule photovoltaïque de 15 cm de côté et est recouverte d’un substrat de résines capable de résister au poids des camions les plus lourds. Une prouesse technique protégée par deux brevets.

Objectif : utiliser Wattway comme centrale électrique afin d’alimenter l’éclairage public, des parkings, la signalisation routière et même des villages ! Selon l’ADEME, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie en France, 1 km de route équipée de la technologie Wattway permettrait d’éclairer une ville de 5 000 habitants. Wattway est même capable de charger des véhicules électriques par induction : 100 m² fournit l’énergie pour rouler 100 000 km par an.

Le PDG de Colas va même plus loin dans une interview accordée au site « Les Echos » : «Si on recouvrait un quart des routes, on assurerait l’indépendance énergétique de la France.»

Des pavés photovoltaïques et intelligents !

Des chercheurs américains travaillent également à un projet plus ou moins identique. La différence : leurs pavés photovoltaïques permettraient non seulement d’alimenter en électricité les habitations voisines et de recharger les batteries des véhicules électriques en mouvement mais ils seraient aussi intelligents…

Pendant l’hiver, en cas de nécessité, on pourrait déclencher à distance des résistances chauffantes contenues dans les pavés, afin de faire fondre la glace et la neige. En plus, via des ampoules LED intégrées et des capteurs, les pavés éclaireraient les routes intelligemment : seulement en cas de trafic. Les LED permettraient aussi d’afficher des messages d’information routière (embouteillages, limitations de vitesse…) directement sur la route.

Le projet, baptisé «Solar Roadways», a bénéficié d’une aide financière de 1 million de dollars du gouvernement américain. Actuellement, ces pavés recouvrent l’allée de garage des chercheurs et fournissent 3 600 W d’électricité.

Facebook Comments