L'Internet des objets (IoT: Internet of Things) fait le buzz. Mais comment incorporer ce nouvel Internet dans un modèle d’entreprise existant ? Quelles sont les possibilités ? Voici cinq conseils pratiques pour faire le point.

1) Le réseau est d’ores et déjà opérationnel : just do it !

Beaucoup d’entreprises pensent que l’Internet des objets, ce n’est pas pour tout de suite. À tort ! Les réseaux sont déjà actifs aujourd’hui en Belgique. ENGIEM2M, opérateur de la technologie Sigfox dans le paysen Belgique, offre ainsi une bonne couverture. Sans compter que la technologie de Sigfox est déjà active dans 23 autres pays. Vous pouvez avoir ici un aperçu de la situation de Sigfox dans le monde entier.

2) Des petits messages qui font la différence

L’Internet des objets permet aujourd’hui de connecter et de rendre intelligents des objets qui, auparavant, étaient « trop chers » à faire communiquer. dont il aurait été auparavant beaucoup trop cher de les faire communiquer. Les fonctions d’alerte, d’envoi de statut, d’envoi d’index ou de « track & trace » se’y prêtent par exemple très bien à cette technologie.

Quelques exemples?

Vous souhaitez, en tant qu’entreprise de services, tenir à l’œil le statut des détecteurs de fumée chez vos clients et ce, sans installation ou câblage compliqué ? Smokeo a récemment fait son apparition, se fondbasant sur la technologie Sigfox.
En tant que gestionnaire d’immeuble, vous souhaitez disposer d’un maximum d’informations sur votre immeuble au coût le plus bas possible : Sens’It est un nouveau petit appareil qui peut mesurer le mouvement, le bruit, la température et bien d’autres choses encore… comme en témoigne cette vidéo tournée au siège central de Sigfox.

3) Le grand avantage : low power, long area , plug&play. Quelle différence pour le service et la maintenance !
Une question qui revient souvent : pourquoi encore une autre technologie alors que nous avons le Wi-Fi, la 4G (et bientôt même la 5G) ? Cela tient en grande partie à deux caractéristiques que l’Internet des objets peut nous offrir via Sigfox : couvrir la plus grande distance possible avec le moins de courant possible. Les appareils ayant adopté cette technologie peuvent ainsi fonctionner jusqu’à cinq ans et plus sur un jeu de batteries sans problème de couplage, de configuration avec les réseaux Wi-Fi, etc. De plus, les messages envoyés sur des kilomètres de distance sont captés par un seul poste de base.

4) Votre avantage compétitif : une communication à bas prix
La quantité d’énergie est non seulement limitée, ce qui fait une sacrée différence au niveau des coûts de service, mais la communication elle-même coûte elle aussi très peu. Les frais d’abonnement varient ainsi, en fonction du nombre de messages envoyés par mois, de 6 à 14 EUR… par an ! Le réseau de Sigfox est en outre un réseau international sans frais de roaming. Chaque produit créé et activé en Belgique peut ensuite être utilisé dans les pays qui nous entourent, sans adaptation ni coût supplémentaire !

5) Le développement de produits est en marche : ne ratez pas le départ !
La technologie existe aujourd’hui et de nombreuses entreprises sont occupées à la mettre en œuvre. Water-link a ainsi récemment annoncé vouloir déployer avec ENGIE Fabricom et Hydroko un compteur d’eau. Le but pour Water-link est de suivre efficacement la consommation des clients, de détecter les fuites plus rapidement et donc de pouvoir intervenir plus vite.

 

 Vous aussi, vous voyez le potentiel de l’Internet des objets pour votre entreprise et vous voulez en explorer les différentes possibilités ? Nos équipes se feront un plaisir de vous aider!

Facebook Comments