Fin octobre, nous avons inauguré le premier parc éolien industriel doté de turbines d’une hauteur de 200 m, chez Umicore et Aurubis à Olen. Disposer d’éoliennes sur leur site industriel présente de nombreux avantages pour les entreprises.

Fin octobre, Wind4Flanders, un partenariat public entre ENGIE Electrabel et les intercommunales de financement FIGGA, FINGEM, FINILEK, IKA et l’Intercommunale Bruxelloise de l’Électricité (IBE), a inauguré un parc éolien sur les sites d’Umicore et d’Aurubis Belgium à Olen en Campine.

La particularité de ce parc ? Il présente, pour la première fois en Belgique sur un site industriel, des turbines de 200 mètres de haut et d’une puissance de 3,5 MW. La production annuelle des quatre turbines est estimée à 28 millions de kWh, soit l’équivant de la consommation annuelle d’environ 8.000 familles. Umicore et Aurubis Belgium consommeront directement l’électricité produite par les éoliennes. La production du parc équivaut à environ un huitième de leur consommation électrique totale. 

Quels avantages pour les entreprises ?

Installer une éolienne sur son site industriel présente de nombreux avantages pour les entreprises. « Le premier avantage est d’ordre économique, explique Siegfried Vanhevel, Business Developper chez ENGIE Electrabel. En produisant sa propre électricité locale, une entreprise réduit sa facture énergétique et économise donc la partie de ses coûts réseau. En outre, elle reçoit un dédommagement sur les droits qu’elle cède à ENGIE. On appelle cela les ‘droits de superficie’. Pendant la durée du contrat, ENGIE Electrabel gère la partie de terrain sur laquelle sont installées les éoliennes. Nous nous chargeons évidemment du raccordement électrique, l’exploitation des éoliennes et de leur maintenance. »

Siegfried pointe un autre avantage : « Produire du renouvelable offre aussi une image verte à l’entreprise. » Dans le cas d’Umicore et d’Aurubis, l’installation des éloiennes tenait d’une véritable stratégie innovante d’efficacité énergétique et durabilité. « Les deux entreprises possédaient déjà une centrale de cogénération, précise Siegfried. »

 Du permis à la réalisation, nos ingénieurs apportent des solutions pour votre projet

Installer une éolienne prend du temps car cela nécessite l’obtention d’un permis. En outre, tous les endroits ne sont pas forcément compatibles. Partant de ce constat, il faut optimiser les parcs au maximum. « C’est la raison pour laquelle le parc d’Umicore et Aurubis présente, pour la première fois, ces turbines hautes de 200 mètres, poursuit Siegfried Vanhevel. Comme les lieux d’installation sont relativement rares et exclusifs, il faut optimaliser la production au maximum. En outre, ces turbines de 200 mètres ne sont autorisées que depuis peu par la Direction général Transport aérienne. Il est donc important dans la procédure d’obtention du permis de continuer à suivre les évolutions techniques et d’introduire, en cours de route, les solutions les plus productives. »

À la recherche de partenariats avec des entreprises

ENGIE Electrabel est le premier producteur vert du pays. À l’horizon 2020, nous avons l’ambition de doubler notre capacité éolienne sur terre pour atteindre plus que 400 MW (voir la carte de nos éoliennes belges ici). 

En 2016, la construction de 35 nouvelles éoliennes a été entamée. De nombreux projets comme celui d’Umicore et d’Aurubis sont actuellement en cours. « Chez Arcelor à Gand, nous sommes en pleine construction d’un parc avec des turbines de 200 mètres dont les pales sont encore plus grandes, se réjouit Siegfried. Nous venons d’inaugurer des parcs éoliens chez Nexans à Leeuw-St-Pierre et chez Panasonic à Ravenshout (Beringen). Et d’autres suivront encore cette année. »

ENGIE Electrabel vous accompagne, vous et votre entreprise, dans votre stratégie de transition énergétique et de mise en place de processus industriels durables. L’installation d’un parc éolien en fait partie comme d’autres productions renouvelables telles que le photovoltaïque ou la cogénération. Intéressé ? Contactez votre account manager ou laissez-nous un message.

Facebook Comments