Customer Area

Votre entreprise est-elle préparée à une coupure de courant ?

 

Quelle est la situation actuelle sur le marché de l'énergie et quel en est l'impact pour votre entreprise? Restez informé des nouveaux développements, et préparez-vous à une éventuelle coupure de courant.

Restez informé !

Quels risques pour votre entreprise ?

 

Testez vous-même et identifiez les problèmes.

 


  •  

    Suivez les prévisions d’approvisionnement en électricité

    Bien que Doel 4 sera remis prochainement en activité, il est conseillé de suivre les prévisions d’approvisionnement en électricité, c’est possible grâce à notre indicateur d’électricité. Lisez également les réponses aux questions les plus fréquemment posées dans le contexte d’une éventuelle interruption de courant.

     

    Suivez l’indicateur d’électricité et lisez les réponses aux questions les plus fréquemment posées

     

  •  

    Comment 3 minutes d’interruption de courant peuvent mener à 115 000 euros de dommages

    Samedi 15 novembre – 14h, une partie de la région liégeoise connaît une panne de courant impromptue. La cause ? Une défaillance dans un câble de distribution. Des interruptions de courant peuvent avoir lieu à n’importe quel moment. Votre entreprise est-elle apte à les surmonter sans dommages économiques et structurels ? Détectez les risques maintenant et réduisez vos pertes potentielles.

     

    Une étude de RTE, qui gère le réseau public de transport d'électricité français, chiffre en moyenne les dommages encourus lors de coupures prolongées de courant (supérieures à trois minutes) à 115 000 euros par grande entreprise industrielle et à 4 000 euros par entreprise du secteur tertiaire.

     

    6 causes principales de coûts lors d’une interruption de courant

     

    • accidents avec le personnel
    • absence de production
    • nettoyage, remplacement et/ou réparation du matériel endommagé
    • pertes de matières premières et finies
    • non-respect de contrats avec des clients
    • coût de la main-d'œuvre pendant les interruptions de travail

    A l'aube de cet hiver, préparer son entreprise à faire face à un délestage est donc non seulement une action de sécurité mais également économique. L'y préparer est aussi une façon de la protéger de coupures électriques impromptues pas si rares que cela. Ainsi la panne de courant du 15 novembre dernier en région liégeoise est arrivée soudainement et a duré presque deux heures. Synergrid Synergrid est la Fédération des gestionnaires de réseaux électricité et gaz en Belgique. fait état d'une moyenne de 10 coupures par jour en Belgique !

     

    Découvrez les points faibles dans votre entreprise

     

    L’outil online Blackout Scan vous permet d’évaluer la capacité de résistance de votre entreprise à une coupure d'électricité pour ensuite pouvoir établir un plan d’action.

     

    • Où se situent les points faibles ?
    • Quels sont les points critiques ?
    • Quelles sont les mesures complémentaires essentielles ?
      Risques Blackout

    Plus de 1250 entreprises ont déjà testé leur vulnérabilité à une coupure de courant

    Risques Blackout

    15 domaines et 7 opérations spécifiques au processus peuvent être passés en revue grâce au Blackout Scan : des systèmes informatiques à la sécurité en passant par la téléphonie ou la ventilation. Des exemples ?

     

    Voir les exemples


    Le  Blackout Scan vous donne un aperçu détaillé du degré de contrôle qu’exerce votre entreprise en cas de coupure de courant et  permettra de sauvegarder vos actifs humains et matériels pour cet hiver mais également dans le futur lors de pannes de courant impromptues.

    Comme plus de 1250 entreprises, parcourez le scan et découvrez vos points faibles.

     

    Commencez le Blackout Scan

     

    Souhaitez-vous un soutien personnalisé afin de préparer votre entreprise à une interruption de courant ? Découvrez les possibilités. 

  •    

    Le risque de problèmes d’approvisionnement en énergie


     

    Le risque de pénurie d’électricité cet hiver domine l’actualité. Ces informations sont-elles fondées ? Il existe différentes solutions combinant une production d’électricité à partir des unités disponibles, l’importation d’électricité depuis les Pays-Bas et la France, la réduction de consommation d’entreprises industrielles ou encore l’utilisation de capacités de réserve.


    Bien qu’il ne soit encore absolument pas certain qu’un délestage sera effectivement nécessaire, Elia (le gestionnaire de transport d'électricité qui est compétent pour la stabilité générale du réseau de transport belge) met au point un plan d’urgence en collaboration avec les services publics, afin de garantir au mieux l’approvisionnement en énergie. Selon Elia, des problèmes peuvent en effet se présenter lors d’une journée froide, sans vent ni soleil. Dans de telles conditions, la France, qui compte de nombreux appareils de chauffage électrique, utilise son électricité pour ses propres besoins et ne peut plus l’exporter vers la Belgique.


    Les articles traitant de la sécurité d’approvisionnement donnent parfois l’impression qu’une pénurie potentielle s’explique exclusivement par l’arrêt de certaines unités nucléaires à Doel et Tihange, et plus précisément par les récents problèmes qu’a connus Doel 4. Indépendamment de ces indisponibilités exceptionnelles, la situation actuelle de la production électrique résulte d’un contexte particulier qui n’est pas propre à la Belgique mais une réalité à l’échelle européenne.


    En savoir plus


    Par ailleurs, comme dans toute activité industrielle, une indisponibilité est toujours possible. Jusqu’à présent, le parc de production d’ENGIE Electrabel a globalement atteint un taux de disponibilité historique de près de 90%. Ceci illustre le caractère exceptionnel de la situation. A l’heure actuelle, les équipes d’ENGIE Electrabel mettent tout en œuvre pour rétablir la situation au plus vite.

     

  •    

     

    Que fait ENGIE Electrabel pour éviter les problèmes d’approvisionnement ?


     

    Le responsable d’équilibre (= le fournisseur lui-même ou un tiers qu’il a désigné) doit injecter tous les quarts d’heure sur le réseau à haute tension une quantité d’électricité égale à celle consommée par ses clients au moment considéré. Il peut le faire en produisant lui-même de l’électricité, en l’achetant ou en l’important. Chaque jour, le responsable d’équilibre doit établir des prévisions des injections et fournitures sur base quart horaire pour le jour suivant.


    Des erreurs de calcul dans l’approvisionnement de clients (en raison de l’insuffisance de la production propre ou des achats d’électricité) sont susceptibles de causer un déséquilibre dans le réseau. Ces erreurs de calcul sont dès lors sanctionnées par des amendes correspondant aux « tarifs de déséquilibre ». Lorsque le réseau est en déséquilibre, le gestionnaire du réseau de transport Elia doit prendre des mesures pour rétablir l’équilibre. À cette fin, il conclut des contrats avec des producteurs (ce qu’on appelle les réserves d’Elia), avec des clients industriels interruptibles, etc. et procède, en dernier recours, au délestage de certaines zones régionales.


    Il va de soi qu’ENGIE Electrabel mettra tout en œuvre pour éviter ce dernier scénario. Même après la perte de certaines unités nucléaires, ENGIE Electrabel continue de disposer d’un parc de production diversifié, flexible et situé en Belgique. En outre, ENGIE Electrabel utilisera tous les moyens possibles pour contribuer à assurer la stabilité du réseau électrique durant le prochain hiver.


    En voici quelques exemples :


    • ENGIE Electrabel a décidé de revoir le planning de révisions d’un certain nombre de centrales afin que celles-ci n’aient pas lieu en hiver. De même, l’entretien de quelques centrales prévu après l’hiver a été avancé à septembre – octobre 2014, afin de les rendre opérationelles pour l'hiver ;
    • ENGIE Electrabel vérifie actuellement la possibilité de mettre à disposition des capacités supplémentaires ;
    • nos centrales au gaz de Drogenbos, Twinerg et Herdersbrug sont prêtes pour cet hiver ;
    • notre centrale biomasse Max Green a été remise en service ;
    • des accords ont été conclus avec des entreprises à forte intensité énergétique afin de pouvoir diminuer temporairement leurs consommation lors des moments de pointes (Demand Side Management).
  •  

    Comment puis-je me préparer à un délestage ?

    ENGIE Electrabel peut vous aider à identifier les problèmes éventuels susceptibles de survenir au sein de votre entreprise en cas d’interruption de courant. Pour cela, il vous suffit de faire une analyse complète via l’outil en ligne, le Blackout Scan.


    Voici les principaux conseils que nous pouvons vous donner :


    • Vérifiez si vous vous situez ou non dans une zone qu’Elia peut délester.
    • Vérifiez les processus critiques que vous devez protéger contre les pannes de courant au moyen de groupes électrogènes et/ou de dispositifs UPS (Uninterruptable Power Supplies).

    Remarque : retenez qu’il n’est pas du tout certain qu’il y aura une pénurie d’électricité nécessitant l’activation d’un plan de délestage. Considérez donc avant tout le coût d’une source électrique de secours comme une prime d’assurance. En outre, la demande de générateurs électriques a fortement augmenté ces dernières semaines.

     

     

Restez bien informé et inscrivez-vous à notre Newsflash.

S’inscrire au Newsflash

Votre entreprise peut-elle faire face à une coupure de courant de longue durée ? Identifiez rapidement les problèmes potentiels.

Commencez le Blackout Scan